News NBA

Paul George et Kevin Durant nommés joueurs de la semaine en NBA : désolé les jeunes, place aux anciens

Ils l’ont pas volé.

Source image : NBA

Vous connaissez la petite tradition du lundi soir : comme à chaque début de semaine, la NBA délivre une récompense au meilleur joueur des sept derniers jours dans chaque conférence. Aujourd’hui, honneur aux anciens avec Paul George et Kevin Durant.

PG-13 a peut-être commencé sa saison doucement, mais ça y est il a trouvé son rythme de croisière. Ses stats sur la semaine passée ? 32,3 points, 5,8 rebonds, 5,8 passes, 2,3 interceptions, le tout à 56% au tir dont quasiment 45% du parking et 82% depuis la ligne des lancers-francs. C’est méga-propre, surtout quand on sait que Paul George doit aujourd’hui porter les Clippers sans Kawhi Leonard blessé. Et porter son équipe vers la win, Paulo l’a très bien fait puisque Los Angeles est allé remporter trois matchs sur quatre la semaine passée, contre Houston à deux reprises et San Antonio. Bon OK, niveau adversaire on a connu plus relevé mais au moins, les Clippers ont pu rebondir après une vilaine série de quatre défaites de suite.

À l’Est, c’est Mister Kevin Durant qui rafle la mise. Au milieu du bordel ambiant qui entoure les Nets, KD s’est reconcentré sur le basket pendant que son copain Kyrie Irving faisait des choses suspectes et que Ben Simmons était à l’infirmerie. Résultat : 30,8 points par match, 9 rebonds, plus de 6 passes de moyenne et pratiquement 2 contres en prime, avec l’efficacité diabolique qui le caractérise (53% au tir, 37% à 3-points, 100% aux lancers-francs). Bref difficile de l’ignorer quand on sait que les Nets ont lâché un bilan de 3 victoires – 1 défaite sur les sept derniers jours, et que KD a lâché l’action de la semaine en envoyant Daniel Gafford au sol.

Grosses stats, gros bilan, et larges épaules pour porter leur équipe respective, Paul George et Kevin Durant n’ont pas volé leur petite récompense. Une pensée tout de même pour les Giannis, Doncic, Desmond Bane, De’Aaron Fox ou Donovan Mitchell, qui n’ont pas démérité. 

Source texte : NBA

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top