Thunder

Le Thunder réussit le comeback de l’automne à Dallas : troisième win de suite, Shai Gilgeous-Alexander en feu, c’était ça le plan ?

Le Thunder s’est finalement imposé en prolongation face aux Mavericks, 117-111. Une victoire sur laquelle on n’aurait pas parié jusqu’au milieu du troisième quart, voire plus loin. Mais OKC n’a rien lâché grâce à un Shai Gilgeous-Alexander des grands soirs, une fois de plus, et voilà OKC à 50% de victoires !

Pour voir combien de paniers a raté Luka Doncic, c’est par ici

Les Dallas Mavericks ne savent pas tenir un score, tout le monde est au courant dans la Ligue. Ils l’avaient montré face aux Suns, un peu aussi contre les Nets, le Thunder est observateur et n’a donc pas paniqué dans le quatrième quart. Treize points de retard à trois minutes de la fin, encore six avec soixante secondes à jouer, on ne lâche rien et ça paye. Sur un 3-points d’Isaiah Joe (quelle belle idée des Sixers de le laisser partir, tiens) à 27 secondes de la fin, les hommes de Mark Daigneault revenaient à égalité, 99-99, Luka Doncic avait la balle de la gagne mais il rata son tir, comme face à Phoenix et New Orleans. La suite est simple : prolongation, OKC prend 8 points d’avance rapidement, merci pour la victoire gratuite. Tout cela donne un petit bilan de 3-3, et ce n’était pas gagné après le départ calamiteux du Thunder, avec trois défaites en autant de matchs. OKC vient donc de taper les Clippers deux fois puis les Mavs, et est maintenant favori à l’Ouest. On déconne évidemment, mais il va falloir prendre un peu plus au sérieux cette équipe, au moins jusqu’à… Halloween.

D’autant qu’elle compte dans ses rangs un certain Shai Gilgeous-Alexander. Un nom qui fait plus inventeur fou que joueur de basket, mais qu’à cela ne tienne il a choisi la deuxième option et grand bien lui en a pris. Malgré le triple double à 31 points, 16 rebonds et 10 passes de Luka Doncic, c’est bien SGA qui repart avec le trophée officieux de meilleur joueur de ce match : 38 points, 6 rebonds et 9 assists, et surtout un 15/27 au tir, ça fait 65% quand même, une performance à l’image de son début de saison : 31 points de moyenne à plus de 50% d’efficacité, le mec est carrément dans la conversation pour le MVP après une semaine et demi de NBA. On imagine que ça ne durera pas six mois mais ça fait forcément d’OKC une équipe qui peut gagner des matchs, pas trop, espérons-le pour eux car on ne cesse de le répéter mais il y a un petit prospect français au bout. Donnez-lui un petit Lu Dort à ses côtés et ce genre de comeback sera répété, surtout si l’état d’esprit prôné par le coaching staff reste présent :

« On a persévéré. Le coach nous dit toujours qu’un match dure 48 minutes. On se le rappelle chaque jour. On joue jusqu’au dernier buzzer, et ce soir ça a payé. » – Shai Gilgeous-Alexander

Le Thunder remporte une troisième victoire consécutive, après avoir été mené de plus de 15 points dans le dernier quart. Avec un bilan à l’équilibre, OKC peut avoir l’espoir de ne pas vivre une saison placée uniquement sous le signe du tanking. Chiche ?

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top