Suns

Deandre Ayton et Monty Williams réconciliés ? « Tout est revenu à la normale » assure le nouveau pompier de service des Suns

Deandre Ayton 11 octobre 2022

En tout cas, ça fait plaisir de voir sourire Deandre Ayton !

Source : YouTube

L’ambiance semble toujours aussi « spéciale » entre Deandre Ayton et les Suns. Après un media day qui ressemblait à une torture pour le pivot des Cactus, le géant des Bahamas a tenu à rassurer tout le monde. Langue de bois, réconciliation… on vous laisse vous faire votre propre avis. 

Alors que les Nuggets et les Suns sont prêts à en découdre cette nuit en pré-saison, le speaker de Denver est en train de présenter ses joueurs. « Number six Deandreee Aytooon« . On se dit alors qu’on vient de rater l’un des trades de l’année et que les Nuggets vont se doter d’une raquette Jokic – Ayton. Que les aficionados de Denver se calment, tout ceci n’est que fiction. Ce n’est absolument pas Deandre Ayton mais bien ce bon vieux Dédé Jordan qui portera le numéro 6 cette saison. Pendant quelques secondes, le joueur de Phoenix y a peut-être même cru, lui qui aurait eu des envies d’ailleurs cet été. Énorme bourde ou énorme bombe du speaker ? La première option semble bien évidemment la plus crédible.

Petit rappel des faits. Lors de la Free Agency, Ayton attendait un contrat max des Suns. Le chèque n’est jamais venu et le pivot a dû signer avec les Pacers avant de voir son équipe matcher l’offre d’Indiana pour le conserver dans l’Arizona. Le numéro uno de la Draft 2018 l’a un peu mal pris et si on ajoute à ça une relation plus que froide avec Monty Williams depuis les derniers Playoffs, on obtient un cocktail pas franchement rafraichissant et une mine bien déconfite lors du media day. Ayton faisait la tronche et ça n’a échappé à personne. Même si l’intéressé vient de calmer le jeu avec son entraîneur dans une interview auprès de l’Arizona Republic

« On parle (avec Monty Williams). En fin de compte, nous essayions juste de gagner un match. Tout est revenu à la normale. Rien n’a changé pour être honnête. Oui, je suis peut-être venu au media day en étant un peu fade, mais je n’essayais pas de faire des histoires ou quoi que ce soit, ça m’a échappé. Je ne peux pas vraiment dire quoi que ce soit. Tout ce que je sais, c’est qu’on a travaillé. Nous nous sommes battus les uns contre les autres, nous nous sommes affrontés au camp d’entraînement. Le coach a adoré ça. »

Si l’on en croit Ayton, les nuages se sont donc dispersés au-dessus de l’Arizona et l’entente est au beau fixe. Après tout, le scénario peut être envisageable, mais les Suns ont intérêt à engranger les victoires en début de saison pour s’éviter quelques problèmes. On rappelle juste que Phoenix vient de vivre un été plus que compliqué avec le cas Ayton, l’affaire Robert Sarver, et la gestion du trade à venir de Jae Crowder. Le meilleur pote de LeBron James devrait faire ses valises dans les prochains jours, son profil de gros défenseur capable de faire ficelle attire du monde et ces derniers temps, ce sont les Hawks qui tiendraient la corde pour l’accueillir. Une chose est sûre, tout n’est pas bien clair à Phoenix et le premier match de la saison face aux Mavericks pourrait déjà donner de sacrés éléments de réponse. C’est justement face à Dallas, lors des demi-finales de Conférence, que les tensions entre Ayton et Williams étaient apparues au grand jour… Ambiance.

Source texte : Arizona Republic.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top