Nuggets

Nikola Jokic peut-il remporter un troisième titre de MVP consécutif ? Le Joker peut rejoindre Bill Russell, Wilt Chamberlain et Larry Bird dans les bouquins d’histoire

Nikola Jokic Denver Nuggets 2 octobre 2022

Nikola Jokic va-t-il (encore) marquer l’histoire en 2023 ?

Source image : YouTube / Denver Nuggets

Double-MVP en titre, Nikola Jokic fera à coup sûr partie des prétendants pour la statuette en 2023. Le Serbe fait face à l’histoire car seuls trois joueurs ont remporté trois MVP à la suite : Bill Russell, Wilt Chamberlain et Larry Bird. Le club peut-il compter un membre de plus d’ici un an ? 

27,1 points, 13,8 rebonds, 7,9 passes… voilà la ligne de stats XXL que nous a sorti Nikola Jokic la saison dernière. Confronté aux absences de Jamal Murray et Michael Porter Jr.,  le Joker a dû assumer des responsabilités toujours plus grandes en attaque pour sauver les ambitions des Nuggets. Insuffisant pour emmener Denver en Finales NBA mais de quoi aller truster une fois de plus les récompenses individuelles. Déjà lauréat de la statuette de MVP en 2021, le Serbe a remis ça en juin dernier, encore au nez et à la barbe de Joel Embiid. Voilà une nouvelle saison qui débute et ils seront nombreux ceux qui pourront postuler à la récompense suprême. Luka Doncic, Joel Embiid, Giannis Antetokounmpo, Stephen Curry, LeBron James, Jayson Tatum, histoire d’en citer quelques uns. Une liste à laquelle on rajoute bien volontiers le nom de Nikola Jokic. Candidat à sa propre succession, le pivot peut réaliser ce que peu ont fait avant lui, remporter trois fois de suite le titre de MVP de la Ligue. Dans l’histoire de la NBA, ils ne sont que trois à l’avoir fait : Bill Russell entre 1961 et 1963, Wilt Chamberlain entre 1966 et 1968 et Larry Bird de 1984 à 1986. En clair, trois monstres sacrés de la balle orange.

Nikola Jokic peut-il rejoindre ce club très fermé ? On aurait presque envie de dire oui et… non. Pourquoi oui d’abord ? Déjà parce que c’est un joueur exceptionnel, incroyablement flashy, en plein dans son prime, qu’il aura normalement les stats pour candidater et que les Nuggets devraient (logiquement) figurer parmi les places fortes à l’Ouest. Rien qui pourrait donc nuire à son dossier en principe. Pourquoi douter alors ? Déjà sur le plan statistique, on peut éventuellement se dire que les retours de Jamal Murray et Michael Porter Jr. vont booster l’attaque des Nuggets et donc permettre au Joker de lever un peu le pied. Mais ça à la rigueur, c’est pas si important. Pourquoi cet accomplissement est-il si rare ? Déjà parce qu’il faut dominer, être le plus valuable trois saisons de suite et c’est extrêmement compliqué. Ensuite, il y a toujours un peu de story telling. Pour son premier trophée, il était passé de 19 à 26 points, c’était vraiment la révélation et l’an dernier il porte Denver jusqu’à la sixième place avec un effectif totalement fracassé par les blessures toute l’année. C’est fort, très très fort. Que va-t-il nous vendre cette saison pour aller chercher ce troisième trophée ? S’il garde les stats et que Denver prend la première place à l’Ouest, il toquera à la porte et plus avec le marteau que la main. Si les Nuggets gagnent juste quelques matchs de plus et qu’ils sont 3-4-5èmes à l’Ouest, pas sûr que ça vendra suffisamment de rêve aux votants, qui préfèreront peut-être quelque chose de plus “frais” (Luka ?).

Le constat est peut-être dur mais le passé montre quand même à quel point il est compliqué de se tenir sur le haut de la montagne trois ans de suite. Michael Jordan n’a pas réussi à le faire, Magic Johnson non plus, pas même LeBron James. Quatre fois lauréats, le King n’est vraiment pas passé loin. Il a remporté quatre titres en cinq ans mais Derrick Rose et Kevin Durant lui ont ôté le Three-Peat à chaque fois. Steve Nash n’était pas non plus loin d’y arriver en 2007. Il ne lui manquait que 125 voix pour rattraper Dirk Nowitzki et faire le triplé. Dominer, faire ses chiffres, savoir attirer les projecteurs pour les ôter à d’éventuels rivaux, la course au MVP est une compétition acharnée et ce n’est pas un hasard si seulement trois garçons ont su réaliser un triplé dans l’histoire de la NBA. La star des Nuggets ne demande qu’à rejoindre leur groupe.

Nikola Jokic en route pour un troisième MVP consécutif ? Le Joker sera évidemment l’un des hommes à suivre pour la petite statuette mais la concurrence va tenter de le faire chuter de son pied d’estale. Jojo réussira-t-il à mettre tout le monde d’accord sur le terrain ? 

Source texte : BasketBall-Reference

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top