Thunder

Transfert NBA : Théo Maledon part chez les Rockets dans un trade impliquant… huit joueurs entre OKC et Houston !

Théo Maledon 30 septembre 2022

Quand tu passes d’une équipe qui tanke à l’Ouest d’une équipe qui tanke à l’Ouest.

Source image : YouTube

Oh la petite bombinette du vendredi matin. Frottez-vous bien les yeux au réveil car pendant votre sommeil huit joueurs NBA ont déménagé, passant de Houston à Oklahoma City et inversement, dans une samba impliquant deux franchises en reconstruction et qui ont donc actionné leurs derniers (logiquement) leviers avant le début de saison. Parmi les huit joueurs transférés cette nuit ? Le Frenchie Théo Maledon, désormais citoyen texan.

A force de punchlines entre les fanbases du Thunder et des Rockets pour savoir laquelle de ces deux franchises était la moins nulle, on en avait presque oublié que les deux étaient capables de faire affaire. On se souvient évidemment du départ de James Harden vers le Texas, c’était il y a dix ans, ou encore de celui de… Russell Westbrook six ans plus tard, ça c’est pour les futurs Hall Of Famers. Cette nuit ? C’est davantage à propos du bout de leurs banc que dirigeants du Thunder et des Rockets ont fait du business, le tout résultant sur un transfert à… huit joueurs. Sacré bazar didon, alors on vous explique tout ça :


Pour la faire un peu plus clair et pour ceux qui n’auraient jamais fait d’anglais même en CM2 ? On vous la remet à notre sauce :

Ils quittent le Thunder pour Houston : Théo Maledon, Derrick Favors, Ty Jerome, Moe Harkless et un 2nd tour de Draft 2025 appartenant à la base aux Hawks

Ils quittent les Rockets pour OKC : David Nwaba, Sterling Brown, Trey Burke et Marques Chriss

A première vue, pas de révolution, pas de mec qui va drastiquement changer le jeu de l’une ou l’autre de ces deux franchises, et pas d’ambition décuplée non plus de part et d’autres. Entre les lignes ? La franchise d’OKC qui économise un peu de pognon pour 2022-23, qui laisse les mains assez libres à Tre Mann pour diriger la second unit et qui officialise quasiment les nouvelles responsabilités au poste de pivot pour le sophomore Jeremiah Robinson-Earl. Pour Houston ? Un pivot back-up vétéran et de qualité en la personne de Derrick Favors, qui avait à peu près l’âge d’être le géniteur de tous ses coéquipiers dans l’Oklahoma, et donc notre Théo Maledon national, qui semblait un peu perdu dans le projet Thunder et qui tentera de se relancer dans une autre pouponnière, en tant que back-up de Kevin Porter Jr., en évitant si possible de se faire griller dans la rotation par le rookie TyTy Washington, ce qui semble loin d’être gagné. Théo Maledon qui ne devrait pas être trop dépaysé car il passe donc d’une équipe qui tanke à l’Ouest avec des jeunes stars en devenir à une équipe qui tanke à l’Ouest avec de jeunes stars en devenir. A noter également que Théo est encore sous contrat en 2023-24, tout comme le néo-Tonnerre David Nwaba, et que le reste des packages échangés sont susceptibles de l’être encore et encore, parce qu’on est pas sûrs du tout que Marquese Chriss ne soit devenu un élément central de la reconstruction du Thunder.

Théo Maledon est donc un joueur des Rockets, jusqu’à nouvel ordre. Après une première saison tout à fait encourageante le meneur français avait vu son temps de jeu et sa place dans la hiérarchie de la franchise mis à mal, et en année 3 le voici au devant d’un deuxième défi NBA dans sa carrière, dans un autre projet jeune donc bancal à très court-terme. Est-ce que le jersey des Rockets lui va bien ? La réponse à partir de ce week-end car, dans un feu d’artifice de bonheur et de fatigue : LA PRÉ-SAISON DÉBUTE AUJOURD’HUI !

1 Comment

1 Comment

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top