Kings

Les 5 grandes questions des Sacramento Kings sur la saison NBA 2022-23 : 16 années sans Playoffs, stop ou encore ?

Kings Fans 8 juillet 2020 2

On a déjà une petite idée de la réponse…

Source image : YouTube

Chaque saison NBA apporte son lot d’interrogations et d’intrigues. C’est tout le temps la même chose, à quelques jours de la reprise. Quel joueur va performer ? Quel coach sera viré ? Qui suis-je ? Dans quelle étagère ? Où courge ? Pour chacune des 30 franchises, nous avons sélectionné les 5 grandes questions édition 2022-23, et le siège du jour est attribué aux Sacramento Kings.

Les Kings retourneront-ils enfin en Playoffs ?

Impossible de passer à côté de cette question, même si on a déjà une idée de la réponse. Tout le projet Kings actuel est centré sur un seul et unique objectif : mettre fin à l’interminable série des 16 saisons consécutives sans Playoffs. Cela fait effectivement depuis 2006 que la fanbase de Sacramento attend ça, soit tout simplement la plus longue période de disette de l’histoire de la NBA. L’arrivée de Domantas Sabonis lors de la dernière trade deadline, le recrutement de plusieurs vétérans, la sélection de Keegan Murray à la Draft… tout ça doit aujourd’hui permettre aux Kings de se remettre sur la carte du Wild Wild West.

Quelle culture Mike Brown va-t-il pouvoir installer ?

Suite à l’échec Luke Walton et un Alvin Gentry qui a fini par s’inscrire aux Alcooliques anonymes après avoir assuré l’intérim sur le banc des Kings, la franchise de Sacramento a décidé de repartir sur de nouvelles bases avec Mike Brown en tant que coach. Mike Brown, on le connaît plutôt bien, il est passé par le banc des Cavaliers et des Lakers et reste sur plusieurs saisons en tant qu’assistant de Steve Kerr au sein de la dynastie Warriors. Connu avant tout pour son hexpertise défensive, Brown croit beaucoup en sa capacité à installer une culture de la gagne à Sacramento.

“Cela fait une trentaine d’années que je suis dans la ligue. J’ai fait partie de très bonnes équipes et d’équipes un peu moins bonnes. Mais je pense que chaque expérience, bonne ou mauvaise, vous permet d’apprendre et de grandir. J’ai l’impression que mes qualités de leadership peut permettre à ce projet d’atteindre le niveau supérieur.”

Depuis Dave Joerger en 2018-19, les Kings sont à la recherche d’un homme fort sur le banc. Mike Brown représente-t-il la bonne pioche ?

Cette équipe sera-t-elle capable de défendre ?

Pour espérer franchir un cap et se battre dans la course aux Playoffs, ça passera forcément par la défense. Pas un hasard si Mike Brown a été choisi pour le poste de head coach, les Kings ayant terminé la saison passée à la… 27e place au niveau de l’efficacité défensive (114,8) et avant-derniers au nombre de points encaissés par match (115,8). Mais l’arrivée du nouvel entraîneur suffira-t-elle pour faire de Sacramento une équipe au moins respectable dans sa propre moitié de terrain ? Sur le court terme ça risque d’être un poil compliqué et on tient déjà à souhaiter bonne chance à coach Brown. Car quant on regarde les recrues de l’intersaison (le rookie Keegan Murray, Kevin Huerter, Malik Monk, Matthew Dellavedova, Sam Merrill, KZ Okpala, Kent Bazemore), on ne peut pas dire que le secteur défensif ait vraiment reçu un gros coup de boost. Alors ça passera avant tout par une équipe qui intègre rapidement les principes de Mike Brown et qui se bouge pour défendre son panier.

“C’est mon boulot de mettre ces gars-là dans un système qui a du sens pour tout le monde et qui nous permet d’être efficaces en défense. Tant que ces gars-là sont prêts à faire les efforts, communiquer et se faire confiance, on aura un système en place qui les aidera défensivement.”

– Mike Brown

Keegan Murray peut-il confirmer sa belle Summer League ?

Sélectionné en quatrième position par les Kings lors de la dernière Draft, Keegan Murray a tout de suite impressionné son monde. La nouvelle pépite de Sacramento a notamment été élue MVP de la Summer League de Las Vegas et semble déjà prête à contribuer from Day-1. Talent, maturité, intelligence, qualités offensives multiples mais aussi potentiel défensif, Murray coche vraiment beaucoup de cases. Logiquement aligné en titulaire aux côtés de Domantas Sabonis, Keegan pourrait bien aider les Kings à changer leur réputation s’il parvient à confirmer toutes les bonnes choses qu’il a pu montrer jusqu’ici.

L’année du respect pour De’Aaron Fox ?

En voilà un qu’on attend au tournant. Prolongé au prix fort en novembre 2020 par les Kings, De’Aaron Fox n’a pour l’instant pas vraiment réussi à assumer sa prolongation de contrat maximale à 163 millions de dollars sur cinq ans. Mais c’est bien sur ses épaules – et celles de Domantas Sabonis – que reposent aujourd’hui les espoirs des Kings, eux qui ont notamment sacrifié Tyrese Haliburton en février dernier pour construire leur équipe autour de ce duo. Le Renard a clairement des bouches à fermer et des choses à prouver cette année, et ça passera par des perfs similaires à celles de la deuxième partie de saison dernière (29 points et 7 passes de moyenne sur ses 16 derniers matchs avant de rejoindre l’infirmerie), des perfs bien plus en adéquation avec le talent du bonhomme que celles des trois premiers mois de la campagne 2021-22 (21 points – 5 passes par match).

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top