Celtics

Robert Williams (encore) opéré du genou : bad trip à Boston, les Celtics pourraient attaquer la saison sans Time Lord

Robert Williams

Le genou de Robert Williams continue de grincer…

Source image : NBA League Pass

Déjà opéré durant la fin de saison régulière, Robert Williams III va repasser sur le billard à cause d’un genou qui grince ! Le pivot devrait rester sur la touche pendant 4 à 6 semaines. Pas la meilleure préparation à moins d’un mois de la reprise. 

Une Finale NBA, une intersaison réussie, la vie semblait trop belle du côté de Boston, alors les blessures ont décidé d’ajouter quelques nuages noirs au-dessus du Massachussetts. Premier frappé par la foudre : Danilo Gallinari. Recruté cet été pour booster la force de frappe du banc, l’Italien s’est blessé lors de la préparation de l’EuroBasket avec sa sélection. La “bonne nouvelle”, c’est que les médecins qui craignaient une possible rupture des ligaments croisés parlent désormais d’une déchirure du ménisque. Un diagnostic à confirmer mais qui privera quoiqu’il arrive l’ailier du début de saison à Boston (au mieux). Une déchirure du ménisque, tiens ça rappelle des souvenirs aux fans des C’s. Ce méchant bobo avait privé Robert Williams de la fin de la saison régulière et avait perturbé grandement ses performances en Playoffs. Un problème pas totalement réglé visiblement car l’intérieur a décidé de repasser par la case hôpital et il subira cette semaine une arthroscopie du genou gauche, ce qui le privera de terrain durant 4 à 6 semaines… Une info confirmée par Adrian Wojnarowski d’ESPN.


Premier constat : avec cette durée d’absence, le Time Lord est déjà assuré de manquer à la fois le camp d’entraînement mais aussi toute la présaison. Ça, c’est le meilleur scénario car Boston pourrait aussi être privé de son pivot titulaire pour la première quinzaine NBA. Pas ouf quand on sait l’importance du bonhomme au sein de son équipe, que ce soit par son apport défensif, son travail au rebond et ses qualités en pick and roll. Deuxième constat : même si le Woj parle d’une procédure qui a pour but de “nettoyer” afin de garantir un rétablissement complet, c’est la seconde fois que Rob Williams passe sur le billard en quelques mois et c’est le même genou qui est concerné. Pas un élément à occulter car le garçon n’est pas connu pour avoir une santé de fer et il a déjà eu de multiples passages par la case infirmerie dans le passé pour différents pépins. Les pivots et les genoux qui grincent, c’est un classique mais ça peut vite partir en live. Attention Boston, il faudra un Robert Williams III à 100% de ses moyens pour aider l’équipe à retrouver les Finales NBA.

Robert Williams III commence la saison comme il a fini la précédente, avec un genou douloureux. Après Danilo Gallinari, c’est donc le Time Lord qui rejoint l’infirmerie et ça commence à faire beaucoup du côté de Boston. 

Source texte : Adrian Wojnarowski / ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top