Jazz

Pour Danny Ainge, reconstruire le Jazz prendra du temps : incroyable nouvelle, ça ne jouera donc pas le titre en 2023

Danny Ainge

Que ferait-on sans toi Danny ?

Source image : YouTube

Après que les transferts de Donovan Mitchell et Rudy Gobert eurent étés rendus officiellement officiels, Danny Ainge, qui tient les ficelles des opérations basket à Utah, a tenu une conférence de presse pour détailler le futur de la franchise et expliquer le pourquoi du comment de la reconstruction lancée cet été. L’ancien joueur et dirigeant des Celtics a tenu à rassurer tout le monde sur le fait que les ambitions du Jazz à court-terme ne seraient pas… de gagner une bague. Ah bon.

Dans la catégorie « annonces un peu obvious » je demande le directeur des opérations basket du Utah Jazz. Roulements de tambour… Danny Ainge est le grand vainqueur cette semaine ! Non mais sérieux. Après avoir bazardé la moitié de l’effectif pour les remplacer par des joueurs actuellement encore en école primaire ou en contrat d’insertion, le Jazz a clairement pris la voie d’une reconstruction longue, peut-être même très longue. Exit Rudy Gobert, envoyé au Jazz contre une cinquantaine de joueurs et tours de drafts, exit Donovan Mitchell envoyé à Cleveland pour à peu près la même chose, et exit Royce O’Neal, Hassan Whiteside, Danuel House, Eric Paschall ou encore Juancho Hernangomez. Même le coach a pris la porte. En gros, on dit au revoir au Jazz que l’on connaissait, et on part sur du neuf. Ne reste plus qu’à attendre que Mike Conley, Bojan Bogdanovic, Jordan Clarkson et Rudy Gay fassent leur valise et on aura une équipe type qui peut à peine viser le titre en G League. On l’avait tous compris, il ne faudra pas regarder du côté de Salt Lake City en avril pour savoir qui ils affronteront en Playoffs, puisque Playoffs il n’y aura pas, logiquement. Mais Mr. Ainge a tout de même pensé bon de rappeler à tout le monde que si le titre ne serait pas envisageable cette année, c’est qu’il avait bel et bien une idée derrière la tête.

« On a mis un plan en place pour nous aider à construire l’équipe capable de gagner le titre que nos fans méritent. Cela prendra du temps pour assembler notre effectif. On est tous conscient qu’on a du pain sur la planche. » – Danny Ainge

Les temps s’annoncent durs pour les fans du Jazz, pendant un petit moment, peut-être même pendant un long moment. À l’instar du Thunder ou des Rockets avant eux, l’équipe devra attendre les pépites des prochaines drafts pour retrouver des espoirs de victoires par dizaines. Danny Ainge aura la responsabilité de cette reconstruction, après avoir fait le choix de tout faire péter dans la franchise.

En attendant de voir les prochains moves du Jazz, on est tous impatients de savoir qui en NBA lâchera la prochaine déclaration la plus évidente. On lance les paris, ici on met une pièce sur un Kevin Durant qui avoue qu’il aime bien mettre des tirs, ou sur un James Harden qui déclare apprécier les petits fours et les bars PEGI 18. 

Source : RealGM

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top