EuroBasket

Danilo Gallinari forfait pour l’EuroBasket : ménisque touché pour le sniper et gros coup dur pour l’Italie

Danilo Gallinari 28 août 2022

Un énorme coup dur pour la Squadra Azzurra, à quatre jours du début de l’Euro.

Source image : YouTube

La breaking news que l’on craignait tous est tombée en début d’après-midi : Danilo Gallinari manquera l’EuroBasket 2022 à cause d’une blessure survenue hier face à la Géorgie. Les premières nouvelles sont rassurantes, mais pas assez pour permettre au joueur des Celtics d’aider l’Italie à partir de vendredi.

Les premières images étaient plutôt du genre glaçantes, Danilo Gallinari s’étant blessé seul sur une tentative d’eurostep, du genre de ceux qui demandent des appuis bien lourds bien gainage surtout après un sprint dont Dani n’a plus vraiment l’habitude. Tout de suite Danilo a boitillé très bas, et tout de suite le mot ligament nous est venu à l’esprit, parce qu’on commence à avoir l’habitude…


L’attente était pesante du côté de la botte, sa potentielle absence à l’Euro ne faisaient déjà plus vraiment de doute et on attendait surtout des nouvelles rassurantes concernant l’intérieur de 34 ans, tout fraichement signé par les Celtics pour ajouter un peu de parmesan et de spacing dans l’attaque des derniers finalistes NBA. Au final c’est donc un moindre mal puisque l’on a appris il y a quelques minutes que le ménisque était bien touché mais que le tendon n’avait pas reçu, peut-être la meilleure nouvelle possible compte tenu des images de la veille.


Avec ce forfait de dernière minute le roster de Meo Sacchetti devrait donc se composer de Tommaso Baldasso, Paul Biligha, Luigi Datome, Simone Fontecchio, Nico Mannion, Nicolo Melli, Alessandro Pajola, Achille Polonara, Giampaolo Ricci, Marco Spissu, Amedeo Tessitori et Stefano Tonut, levez la main si vous en connaissez plus de huit, de quoi tout de même jouer les emmerdeurs dans un groupe C qui les verra affronter la Grèce, la Croatie, l’Ukraine, l’Estonie et la Grande-Bretagne, ouais on  les a classé du meilleur au plus nul.

Gros coup dur en tout cas pour un joueur qui avait là l’occasion de jouer l’une de ses dernières grosses compétitions internationales, à gdomicile qui plus est pour ce qui concerne la phase de poules, et gros coup dur évidemment pour la Squadra, qui aurait bien eu besoin de la papatte de son leader offensif. Rôle que devrait reprendre sans trop de problèmes le neo-Jazz Simone Fontecchio, qui avait déjà montré à Tokyo qu’on peut aussi être le meilleur scoreur italien… sans être obligé de loucher.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top