Celtics

NBA Flashback 2021-22 : quand Al Horford plantait 26 points pour son premier match en Finales NBA, le jour de ses 36 ans

Al Horford 23 aout 2022

Chapeau l’artiste et bon anniversaire (un peu en retard, certes)

Source image : YouTube

Période creuse oblige, TrashTalk a pris l’habitude chaque été de vous faire revivre avec émotion les plus grands moments de la saison écoulée. Même en 2021 d’ailleurs, malgré un été qui avait alors mis l’ensemble de nos forces vives en PLS, mais ça c’est une autre histoire. On reprend donc notre bonne vieille formule, on recule de quelques pas, de quelques mois, et on se souvient que cette saison 2021-22 fut folle, du premier au dernier jour. Aujourd’hui ? Retour sur le premier match d’Al Horford en Finales NBA, le jour de ses… 36 ans.

Pour fêter l’anniversaire de Papy Al dans les conditions du direct, c’est ici.

En NBA, il arrive parfois que les étoiles s’alignent parfaitement afin de nous donner quelques soirées magiques. Performances all-time, matchs complètement fous ou pyromanes inattendus, ces rencontres restent souvent gravées dans le marbre, que ce soit pour le public ou pour la star du jour. En parlant de star tiens, Al Horford n’en est sûrement pas une, mais l’intérieur dispose quand même d’un joli bout de carrière. Quintuple All-Star, double champion NCAA et finaliste NBA, Al commence a avoir bien roulé sa bosse en NBA. Joueur de devoir et coéquipier modèle, le Dominicain n’est pas un scoreur né ni un playmaker de génie et se retrouve donc rarement en tête d’affiche. Et pourtant, pour son premier match en Finales NBA, qui plus est le jour de son anniversaire, Alfred va nous pondre une masterclass pour tirer ses Celtics d’un bien mauvais pas. Qualifiés pour les Finales pour la première fois depuis 2010, les C’s se tapent un gros morceau : les Warriors, absents des Finales depuis deux ans. Au-delà de ces deux petits accrocs, les Dubs restent sur cinq finales consécutives dont trois victoires, et les cadres de ces épopées sont toujours présents. Vous l’aurez compris, la différence d’XP est énorme, un peu comme quand tu débarques face au Maitre de la Ligue après avoir battu le Conseil 4 sur Pokémon. Cynthia, qu’est ce que tu m’auras saoulé avec ton Carchacrok… Bref, trêve de commérages, les deux équipes sont en tenue et à peu près au complet – en tout cas pour les Celtics – et le premier match de ces Finales peut débuter.

Dès le premier quart, notre héros du soir se met en évidence. Bien décalé par Jayson Tatum, Al Horford envoie un premier triple sans sourciller. Quelques minutes plus tard, c’est cette fois à mi-distance que l’intérieur s’illustre en lâchant un joli pull-up sur la tronche de Kevon Looney. Bon, globalement c’est à peu près tout jusqu’à la fin de la première mi-temps, que AH bouclera avec 8 points à 3/5 au shoot dont 2/3 de loin. Si vous vous dites que ce n’est pas mal mais pas exceptionnel, attendez un peu, ce n’était que l’échauffement pour le tout juste trente-sixenaire. Eh oui, en ce 2 juin, le Dominicain fête ses 36 ans à l’occasion d’un match de Finales NBA, on a déjà vu pire comme cadeau d’anniv. Au retour des vestiaires et après s’être probablement enfilé trois parts de gâteau, Horford garde la main chaude et récidive avec sept pions dans le troisième quart, dont un nouveau 2/3 derrière l’arc. Ouvert ou contesté, Al ne tremble pas du menton et fait pleuvoir les banderilles les unes après les autres, permettant aux C’s de remonter peu à peu un écart grimpé jusqu’à quinze points. À l’entame du dernier quart, Boston est derrière d’une grosse dizaine de points, mais bien décidé à ne pas se laisser gâcher son anniversaire par des mecs franchement pas funs, Al Horford va alors step-up encore d’un cran et lâcher un ultime acte digne des plus grands. À cinq minutes de la fin et parfaitement décalé par Payton Pritchard, l’intérieur va décocher une flèche ô combien importante sur la truffe de Klay Thompson pour permettre aux Celtics de prendre le lead pour la première fois depuis un bon bout de temps (106-103). Ultra-focus et dans la zone, Al ne perd pas de temps et enchaîne avec un nouveau tir de la buvette, les C’s sont à six points (109-103). La suite ? Un nouveau mi-distance et un lay-up avec la faute, Al Horford flex et il a bien raison. Après 141 matchs de Playoffs, le bonhomme vient de sortir une masterlcass pour son tout premier match de Finales. Bilan des courses 26 points à 75% au shoot (!) dont 9/12 de loin, 6 rebonds et la victoire au bout (120-108). Si la suite de la série sera bien plus malheureuse pour les hommes de Ime Udoka, Al Horford aura donc profité de ce Game 1 pour écrire une nouvelle page de sa jolie histoire en NBA. Un bouquin qui, mine de rien, commence à être sacrément rempli.

Remporter un match en Finales NBA – qui plus est le jour de son anniversaire – en posant une performance XXL ? Check pour Al Horford. Toujours à la recherche d’un premier titre de champion, l’intérieur peut compter sur des Celtics sans doute plus motivés que jamais à prendre leur revanche pour décrocher le Graal. 

Source : Twitter

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top