3x3

Amir Johnson et les Trilogy remportent la BIG3 League : premier back-to-back de l’histoire de la compétition, ça sent la grosse festoyade

Drew League Finale 2022

CHAMPIONSHIP FEELING

Source : YouTube

Dans le même timing que la Drew League à Los Angeles, la BIG3 League – compétition de 3×3 pour vétérans organisée par Ice Cube – s’est clôturée cette nuit à Atlanta, laissant le titre filer chez l’équipe Trilogy. Menée par James White, Earl Clark et Amir Johnson, la joyeuse troupe a remporté le troisième trophée de son existence, et réalisé le premier back-to-back de l’histoire de la ligue. Si vous croisez ces gars là sur un terrain, un conseil : ne jouez pas la gonfle en leur proposant un 3×3. 

Qu’est ce que l’on peut faire, une fois sa carrière NBA terminée ? Plein de choses bien sûr, des vacances à vie en passant par l’ouverture d’un business dans le secteur des croquettes pour hamster. On peut aussi prendre la décision de conserver la paire de sneakers et de continuer à lui infliger des changements de direction, des prises d’appui puissantes. Pour ça ? La BIG3 est une solution toute trouvée. Créée par Ice Cube en 2017, la compétition réunit depuis des vétérans de la Ligue ayant écourté leur passage chez Tonton Silver, ou tout simplement des joueurs à la carrière solide étant encore décidés à faire brûler le parquet. Le principe ? Du trois contre trois, opposant des équipes de cinq à six joueurs durant des journées organisées dans diverses salles à travers les Zétazunis. Des noms bien connus se sont d’ores et déjà produits dans la compet’ : Allen Iverson, Baron Davis, Jermaine O’Neal, Jason Williams, Mike Bibby, Chauncey Billups… pour ne citer qu’eux. Lors de sa première saison donc, les Trilogy sont sacrés, emmenés par Kenyon Martin à l’époque. Boum, ça gagne l’édition de lancement, pas le temps les mecs.

La BIG3 League, c’est aussi des affaires d’effectifs qui changent : oui, ça peut aussi se comprendre qu’après un été de basket supplémentaire – tout cela se passe entre juin et août – certains des joueurs aient envie de goûter à la tranquillité des plages de Malibu. Tout ça pour dire que Trilogy ne retrouvera le chemin du trône qu’en 2021, après une saison de patron emmenée par Jarrett Jack, ancien joueur solide de NBA. Cette année, c’est sans lui que l’histoire s’est écrite, mais avec James White, membre du roster de 2017 qui n’a jamais quitté le groupe depuis sa création. Bien logique que l’on retrouve le bonhomme dans le rôle de capitaine donc, assisté par Amir Johnson et Earl Clark. Le groupe a été coaché par Stephen Jackson, qu’on ne présente plus. Face aux Aliens de Glen Rice Jr, les Trilogy ont bouclé la trilogie à la State Farm Arena d’Atlanta (mdr) pour compléter le back-to-back… une première dans l’histoire de la BIG3 League. 51-35, score final puisque la première formation à atteindre 51 gagne le match. Sur un drive tranchant, Isaiah Briscoe donne le trophée aux siens. Petite célébration en mode “bye bye” et direction la festoyade d’après match, largement méritée. On a hâte de voir certaines stars actuelles se la donner en 3×3 tiens.

La Trilogy porte enfin bien son nom : trois titres en cinq ans, c’est quel genre de domination ? James White et les siens ont encore une fois mis les petits plats dans les grands pour triompher à la fin de l’été. Même si le soleil se couche plus tôt désormais, ça ne les empêchera pas de faire une bonne grosse teuf’ pour célébrer. 

Source : Twitter @TheBig3

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top