News NBA

BIG3 League, Finale : Jarrett Jack emmène sa team au sommet après un comeback épique, la magie de la BIG3 a encore frappé !

Une image qu’on ne peut pas voir ailleurs que dans la BIG3 League.

Source image : YouTube

Imaginez un tournoi de basket aux Bahamas, dans lequel Jarrett Jack domine la concu et où Stephen Jackson est un coach champion. C’est le monde merveilleux de la BIG3 League, qui vient de connaître son dénouement hier dans un finish de folie. Pas le choix, il fallait qu’on revienne dessus.

Ice Cube peut avoir le sourire, la version 2021 de son tournoi chéri s’est terminé en apothéose. Après le match pour la troisième place qui a vu le Tri-State donner la leçon aux Triplets de Joe Johnson 50-31, le Trilogy et les 3 Headed Monsters ont proposé un finish WTF correspondant parfaitement à l’esprit de cette compète clairement pas comme les autres. D’un côté, les anciens NBAers Jarrett Jack et Amir Johnson, avec Stephen Jackson sur le banc. De l’autre, Reggie Evans, Rashard Lewis ou encore Kevin Murphy, et Gary Payton dans le rôle de coach. Avec un tel casting, ça ne pouvait qu’être épique. Et ça n’a pas raté. Pourtant, vu la gueule de la première mi-temps, on se dirigeait vers un bon gros blowout des familles, la team à Papa menant tranquillement 26-13. Oui mais non. Sous l’impulsion d’un Jack totalement on fire, mais grâce aussi à la contribution d’Amir Johnson ou encore celle des légendes Isaiah Briscoe et James White, le Trilogy a comblé son retard. La bande à Stephen Jackson ne voulait pas lâcher l’affaire aussi facilement alors elle a enclenché la vitesse supérieure, possession après possession. De 13-26, le score est passé à 33-33, puis 47-45 en faveur du Trilogy. Et le reste fait partie de l’histoire.

BANG ! Auteur de 29 pions au total dont 22 en deuxième mi-temps, Jarrett Jack a planté le shoot qui tue pour offrir le trophée Julius Erving à ses copains, et le deuxième titre au Trilogy depuis la création de la ligue en 2017 (première équipe à deux titres), tout ça devant les yeux de son fiston. Une fin en apothéose donc pour l’ancien NBAer, également élu… Rookie de l’Année de la BIG3 League en compagnie de Kevin Murphy (quand on vous dit que c’est une ligue WTF…). En parlant de récompenses, sachez également que Mister Joe Johnson est reparti avec le titre de MVP, son deuxième après 2019. L’ancien All-Star NBA aurait sans doute préféré une meilleure fin pour son équipe des Triplets, mais il pourra se consoler en se disant qu’il est toujours capable de faire la misère à la concurrence. Pas de doute, même à 40 piges, Iso Joe a encore du ballon. Nets ou Lakers, intéressés peut-être ? Fun fact, la BIG3 League a également distribué une récompense pour le… 4th Man of the Year (Isaiah Briscoe), mais aussi pour le joueur le mieux fringué (Cuttino Mobley) parce qu’on sait tous que c’est très important au basket. Comment ne pas aimer cette ligue ?

Les scores de samedi :

On vous l’a dit et répété, la BIG3 League est un monde à part et l’édition 2021 a permis un retour en force du tournoi d’Ice Cube après l’épisode COVID. Du fun, de la compétition, des nouveautés, de l’ambiance, et surtout l’occasion de revoir des anciens… franchement, pour survivre à l’intersaison, c’est pas mal. 

Source texte : BIG3 League

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top