Knicks

Obi Toppin, Julius Randle et Jalen Brunson battus en Pro-am : c’est un tournoi d’été, ça ne veut rien dire, mais il fallait quand même qu’on vous le dise

Toppin Randle Brunson pro-am 10 aout 22

Les prémices d’une longue saison à New York

Source image : YouTube

Attention, petit message à l’attention des plus sensibles d’entre vous : cet article risque fortement de vous mettre mal à l’aise. Si vous êtes fan des Knicks, cliquez carrément sur la petite croix en haut à droite de l’écran. Pour les plus courageux encore ici, soufflez un grand coup avant de lire la phrase qui suit. Julius Randle, Obi Toppin et Jalen Brunson ont perdu contre une équipe sans joueurs NBA, chez eux, au Pro-Am de New York.

C’est officiel, l’été est décidément une fantastique période. Entre les vidéos Instagram pour nous prouver que Ben Simmons est désormais devenu un vrai sniper et les matchs d’exhibition durant lesquels n’importe quel NBAer du fin fond de banc plante 40 pions, on ne s’ennuie jamais. La recette de ce genre de match est d’ailleurs simple : prenez quelques joueurs NBA désireux de garder la forme, une poignée d’universitaires prêts à en découdre et une pincée de joueurs amateurs parfaitement random. Ajoutez à cela un gymnase plein à craquer et une bonne dose de trashtalking. Refermez et secouez le tout, vous obtenez ce qu’on appelle dans le jargon, un match Pro-am. En général, les joueurs de la Grande Ligue dominent largement les débats, finissant souvent avec des feuilles de stats démentielles. Petit exemple fort sympathique, Isaiah Thomas a envoyé 81 points au Pro-Am de Seattle à la même période l’été dernier. Des performances énormes et une belle compilation de highlights, le combo parfait pour les réseaux. Au-delà de ça, l’évènement est souvent gratuit et permet à ceux n’ayant pas les moyens de voir leurs stars favorites en action. D’ailleurs, en parlant de stars, trois joueurs des Knicks participaient lundi dernier au Pro-am de New York. Un joli trio sur le papier, puisque Julius Randle, Obi Toppin et Jalen Brunson étaient réunis sur le parquet, dans la même équipe, prêts à rouler sur la concu.

Tout juste débarqué à New York pour la coquette somme de 104 millions de dollars sur quatre saisons, Jalen Brunson a eu l’occasion de team-uppour la première fois avec ses nouveaux coéquipiers et, spoiler, ce fut un échec total. Le trio new-yorkais est reparti avec une défaite de 13 points dans les gencives (110-97). Les réseaux n’oublieront malheureusement pas. Vous vous demandez d’ailleurs sûrement face à quel NBAer sont tombés nos trois bonshommes pour prendre une telle rouste, eh bien aucun. Au contraire, il est même fort probable que ces noms ne vous évoquent rien d’autre que celui du potentiel rival de votre personnage sur les prochains NBA2K. Visez plutôt : Khadeen Carrington (ancien de la JDA Dijon et Monaco), Kyle Cuffe Jr., Desure Buie, Kevin Douglas, Chris Hooper, Jordan Aaron ou encore Jordan Washington. Mention spéciale aux deux Jordan qui portent bien leur nom, puisque ces derniers ont claqué 40 pions chacun sur la tronche des trois Knicks. Oui, oui, 40 points sur un All-Star et deux joueurs plutôt confirmés, ça pique fort. Côté Knicks, les stats ne sont pas ridicules non plus puisque Jalen Brunson a planté 24 points, Toppin 25 et Randle 18. Bon, il faut quand même relativiser et rappeler que tout cela ne reste qu’un match d’exhibition, même si la performance va encore tourner quelques jours sur les réseaux. Ce genre d’exploit, c’est tellement Knicks de toute manière.

En attendant de pouvoir se venger un jour, le trio des Knicks va devoir se remettre à bosser dur pour préparer une grosse saison. Après un exercice 2021-22 décevant, la bande de Vavane doit prouver qu’elle peut faire mieux. Enfin, dernier petit message pour les scouts NBA qui nous lisent, Jordan Washington et Jordan Aaron sont agent libre.

Source texte : Ballislife

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top