Thunder

Chip Engelland débarque au Thunder : très grosse prise pour OKC, ça va couiner fort quand SGA sera à 82% du parking

Chip Engelland 12 juillet 2022

Le maître et l’élève

Source image : YouTube

C’était annoncé depuis quelques temps et c’est désormais officiel. Après dix-sept saisons de bons et loyaux services dans le staff de Coach Pop chez les Spurs, Chip Engelland s’est engagé hier avec le Thunder, selon Adrian Wojnarowski. Parmi les assistants coach les plus cotés de la Ligue, Chip est notamment une, et sans doute LA référence au niveau du tir en NBA. Une jolie prise en perspective pour OKC donc, tant la matière pour travailler semble conséquente dans l’Oklahoma. Avec un groupe de jeunes joueurs bourrés de talent mais encore un peu brut, il ne fait aucun doute que Coach Chip devrait avoir du taf. 

Oubliez Stephen Curry et Ray Allen, le vrai boss du tir en NBA, c’est lui. Chip Engelland, 61 ans, met à l’amende n’importe lequel de vos shooteurs préférés. Tout en haut de la hiérarchie du staff de Gregg Popovich pendant plus de dix-sept ans, le shooting-coach s’est forgé une sacrée réputation au fil des saisons. Arrivé dans le Texas en 2005, Arthur Engelland, de son nom complet, a brûlé les étapes les unes après les autres. Tout d’abord consultant en matière de shoot chez les Detroit Pistons, il sera ensuite en charge de diriger le pôle de développement des joueurs pour les Nuggets, avant d’atterrir enfin chez nos amis texans. Connu et reconnu pour sa capacité à analyser et faire progresser le shoot des jeunes joueurs, Chip Engelland peut se vanter de quelques jolis faits d’armes. Au plus près de joueurs comme Tony Parker et Kawhi Leonard pour ne citer qu’eux, le « Shot Doctor » va réaliser un vrai travail en profondeur avec les deux légendes des Spurs. Travailleur de l’ombre, Chip n’en reste pas moins un artisan majeur des titres de 2007 et de 2014. D’ailleurs, c’est TP himself qui n’a de cesse de le rappeler : sa carrière aurait été sans doute été bien différente sans la présence de celui que l’on surnomme là-bas « The Shot Whisperer ».

 

Mais toutes les belles histoires ont une fin, et celle de Chip dans le Texas n’échappe pas à la règle. Désormais, c’est dans le staff de Mark Daigneault que le maître va transmettre son savoir, et il aura fort à faire. Si OKC dispose sans nul doute d’une base de jeunes joueurs globalement talentueux et plein de promesses, la plupart restent encore bruts et doivent être polis. Pour preuve, le Thunder a terminé la saison dernière pire équipe en termes de pourcentage de loin, avec seulement 32,3% de tirs derrière l’arc convertis. Fort contraignant pour une team qui culmine dans le top 10 des équipes… tentant le plus de triples chaque soir. Vous l’aurez compris, Shai Gilgeous-Alexander et ses potes sont de grands malades et n’hésitent pas à arroser. Darius Bazley ou encore Lu Dort ont déjà montré un bout de shoot mais l’ensemble reste tendre pour le moment so… bonne nouvelle, la venue d’une pointure comme Chip Engelland devrait permettre à tout ce beau monde de progresser.

Arrivé en quasi-parfait inconnu, Chip Engelland repart de San Antonio comme une légende des Spurs. Prochaine étape pour le « Shot Doctor », OKC et son groupe de sniper en couches culottes. Chip va devoir retrousser ses manches et remettre le bleu de chauffe, mais les résultats pourraient bien être spectaculaires. Rendez-vous la saison prochaine pour admirer, peut-être, SGA et sa bande envoyer des triples comme s’il en pleuvait !

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top