Les Français en NBA

Théo Maledon se fait à nouveau plaisir… en G League : une semaine royale avec le Blue d’OKC, Mark Daigneault l’a forcément vu

Théo Maledon 23 janvier 2022

25 points de moyenne sur les trois derniers matchs, un énorme tir au buzzer… et une nouvelle chance en NBA tout bientôt pour Théo Maledon ?

Source image : YouTube

20,7 points, 4 rebonds et 5 passes de moyenne cette saison pour Théo Maledon avec OKC, qui confirme donc sa très belle année rookie avec le Thunder. Oups, presque. Vous l’aurez compris, ces stats sont plutôt ses stats en G League, au cœur d’une saison lors de laquelle l’ancien Villeurbannais peine à se faire sa place dans le roster NBA de la franchise de l’Oklahoma. 

Mais croisons les doigts et tout ce que l’on peut croiser, petit Théo aura peut-être bientôt de nouveau sa chance, et ce pour deux raisons principales. 1) le Thunder entrera probablement bientôt dans son annuel mode tanking du printemps, et Mark Daigneault daignera peut-être ouvrir pour de bon son roster dans les grandes largeurs, et 2) les dernières perfs du Français en G League sont ma foi très encourageantes.

  • Oklahoma City Blue vs Texas : 10 points à 3/8 au tir dont 0/3 du parking et 4/5 aux lancers, 5 rebonds, 3 passes et 2 steals en 26 minutes
  • Oklahoma City Blue vs Texas : 26 points à 6/9 au tir dont 1/2 du parking et 13/14 aux lancers, 6 rebonds, 7 passes, 2 steals et 1 contre en 25 minutes
  • Oklahoma City Blue vs Texas : 26 points à 10/15 au tir dont 3/8 du parking et 3/4 aux lancers, 1 rebond et 5 passes et 32 minutes
  • Oklahoma City Blue vs Santa Cruz : 25 points à 9/13 au tir dont 2/4 du parking et 5/7 aux lancers, 6 rebonds, 5 passes et 2 steals en 35 minutes

Une grosse semaine pour Tété, ponctuée par trois énormes matchs et, au passage, un tir incroyable jeudi soir pour arracher la prolongation, et la confirmation si l’on en avait besoin que le Frenchie est légèrement trop fort à ce niveau.

Un meneur de jeu gainé, adroit et intelligent qui s’éclate en G League au milieu des no-names rien de nouveau, et on se pose donc surtout la question de l’après pour Théo, capable de tourner à plus de 10 points, 3 rebonds et 3 passes de moyenne lors de sa saison rookie mais mis à mal cette année par la rude concurrence à son poste dans la pouponnière du Thunder. Shai Gilgeous-Alexander est évidemment inbougeable car sans lui le Thunder serait en quatrième division bolivienne, Luguentz Dort tient la baraque, Josh Giddey représente l’avenir, et au relai de ces trois là le rookie Jeremiah Robinson-Earl demeure la belle surprise de la saison chez les rookies. Au poste de Théo ? Ce sont les gamins Aaron Wiggins voir Tre Mann qui font bien souvent leurs preuves, la routourne tourne comme le disaient Frank Ribéry et Zaho mais elle ne s’arrête jamais de tourner et Théo aura de nouveau sa chance, demain, la semaine prochaine ou dans un mois, et c’est à ce moment-là qu’il faudra de nouveau faire du sale devant un autre genre d’adversité.

Il l’a déjà fait, il peut le refaire, il va le refaire. La semaine de Théo Maledon en G League prouve que le gamin en a plein les mains, eût-ce été utile de le préciser, et on attend désormais LA perf qui fera la différence, il n’e faudra probablement pas plus, LA perf qui relancera Théo dans le groupe de Mark Daigneault. La pente est parfois sinueuse, mais ne dit-on pas « tous les chemins mènent au Paycom Center » ? Presque.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top