Les Français en NBA

La semaine des Français en NBA : nous sommes en 2022 et Rudy Gobert et Nicolas Batum tiennent leur franchise à bout de bras

rudy gobert

Deux étendards cette semaine chez les Français de NBA, un Evan Fournier sur courant alternatif et des petits jeunes… qui préchauffent en G League.

Source image : NBA League Pass

Petite habitude à prendre cette saison, il vous suffira de débarquer ici chaque dimanche pour savoir de quoi la semaine de nos Français de NBA fut faite, avec ce qu’il faut de stats et de prose incroyable pour se sentir bien. Cette semaine ? Nicolas Batum et Rudy Gobert sont les leaders de leurs franchises respectives, Evan Fournier continue de jouer aux montagnes russes et pour le reste… on est sur des miettes de fin de repas mais on prend quand même. Allez, on vous résume tout ça, et on a même maté des matchs de G League pour faire les choses bien.

# EVAN FOURNIER

Saison bizarre chapitre 452, avec un tiercé de matchs étrange cette semaine pour Evan Fournier. Un MLK Day compliqué lord duquel il a 1) vu Miles Bridges exploser son équipe et 2) loupé un dunk, c’est triste mais on s’en rappelle et c’est comme ça. S’en sont suivis un gros gros match individuel face aux Wolves et une nouvelle soirée compliquée contre NOLA, et Vavane reste à l’image de ses Knicks, inconstant, tantôt fantastique tantôt effacé. Vitesse de croisière demandée, on a passé la mi-saison là.

  • Knicks vs Hornets : 6 points à 2/9 au tir dont 2/5 du parking, 1 rebond, 2 passes et 1 contre en 25 minutes
  • Knicks vs Wolves : 27 points à 10/17 au tir dont 5/10 du parking et 2/2 aux lancers, 4 rebonds, 4 passes, 1 steal et 1 contre en 37 minutes
  • Knicks vs Pelicans : 6 points à 2/8 au tir dont 1/6 du parking et 1/2 aux lancers, 3 rebonds et 1 passe en 25 minutes

# RUDY GOBERT

Hiver compliqué pour le grand Rudy, qui vient notamment de passer dix jours à regarder ses copains prendre l’eau en son absence. Ne pas voir le ballon en attaque ne suffisait pas alors Donovan Mitchell et ses potes ont rajouté l’option « n’en branlent pas une en défense » histoire de mettre le seum au n°27, et ça donne un Jazz qui n’a plus rien à voir avec la machine de guerre (de régulière) des saisons précédentes. Rudy ? Rien à redire d’un point de vue individuel si ce n’est qu’il s’est mangé l’un des posters de la saison par Russell Westbrook, mais ça c’est la version où on oublie qu’il reste l’un des joueurs les plus dominants de la toute la Ligue, chaque minute de chaque nuit de basket. 21 points et 17 rebonds de moyenne sur la semaine, faut se poser et y penser parfois.

  • Jazz @ Nuggets : 18 points à 7/7 au tir et 4/7 aux lancers, 19 rebonds, 2 passes et 2 contres en 35 minutes
  • Jazz @ Lakers : 19 points à 6/8 au tir et 7/8 aux lancers, 16 rebonds, 1 steal et 3 contres en 37 minutes
  • Jazz vs Rockets : 23 points à 9/13 au tir et 5/7 aux lancers, 9 rebonds, 4 passes, 2 steals et 2 contres en 37 minutes
  • Jazz vs Pistons : 24 points à 8/11 au tir et 8/11 aux lancers, 14 rebonds, 1 passe et 4 contres en 32 minutes

# NICOLAS BATUM

Incroyable semaine de Capitaine Nico. Absolument étincelant face aux Pacers avec l’intégralité de ses 32 points inscrits en… deuxième mi-temps, Nico nous a ensuite fait une frayeur COVIDo-protocolaire mais est revenu aux affaires deux jours plus tard, a demandé à défendre en personne sur un Joel Embiid à 40 pions de moyenne depuis dix jours puis s’est plutôt bien accommodé de la chose et a grandement participé à la grosse victoire de ses Clippers face à Philly. Un an jour pour jour après la naissance de sa fille Batman est quasiment dans la forme de sa vie et semble intouchable à Los Angeles. Glue guy oui, sniper oui, leader oui, oui et oui.

  • Clippers vs Pacers : 32 points à 11/16 au tir dont 7/10 du parking et 3/3 aux lancers, 5 rebonds, 3 passes et 2 contres en 36 minutes
  • Clippers @ Nuggets : DNP
  • Clippers @ Sixers : 15 points à 6/9 au tir dont 3/5 du parking, 7 rebonds, 3 passes et 2 steals en 30 minutes

 # FRANK NTILIKINA

Des miettes pour Franky, doublé dans la rotation par le petit Josh Green et obligé d’apprécier du fond du banc la très belle forme de son équipe. Fact non-négligeable, le meneur de jeu fait tout de même partie de l’une des rotations les plus solides de toute la NBA, quasiment la même chose que lors de ses années Kniks sauf qu’il joue désormais dans une vraie équipe de basket. Bref Frank est là, et c’est déjà pas mal.

  • Mavericks vs Thunder : 3 points à 1/3 du parking, 1 rebond et 1 passe en 8 minutes
  • Mavericks vs Raptors : 0 point en 2 minutes
  • Mavericks vs Suns : 0 point en 2 minutes

# KILLIAN HAYES

Sale période pour Killian Hayes, qui continue à galérer à s’imposer pleinement et qui a de surcroit vu sa hanche lui (re)jouer des tours. La même hanche qui l’avait privé de la moitié de sa saison rookie, et le combo discrétion sur le terrain / fragilité physique commence à psoer débat dans le Michigan à l’heure du rebuild annoncé autour du futur trade de Jerami Grant. Oui il est jeune, mais non il n’a pas toute la vie, alors on veut le revoir vite, et on veut surtout le revoir bon.

  • Pistons vs Suns : 9 points à 3/6 au tir dont 1/2 du parking et 2/2 aux lancers, 3 rebonds, 5 passes et 1 contre en 27 minutes
  • Pistons @ Warriors : 0 point à 0/3 au tir dont 0/1 du parking en 9 minutes
  • Pistons @ Kings : DNP
  • Pistons @ Jazz : DNP

# TIMOTHE LUWAWU-CABARROT

Ça va beaucoup mieux pour les Hawks (trois victoires de suite) mais pour Timo on a connu des joueurs meilleurs, lui qui a vu le retour de De’Andre Hunter le faire reculer dans la rotation de Nate McMillan, pour devenir le remplaçant du remplaçant de son remplaçant. TLC est disponible pour défendre dur et planter quelques tirs quand on le lui demande, mais on le lui demande de moins en moins. Allez, la saison est longue, il suffit parfois de pas grand chose.

  • Hawks vs Bucks : 0 point à 0/1 du parking en 4 minutes
  • Hawks vs Wolves : DNP
  • Hawks vs Heat : DNP

KILLIAN TILLIE

Janvier rime avec protocole COVID pour Killian Tillie, qui a donc passé les quinze derniers jours à tweeter des grands Ja Morant #NBAALLSTAR. Vraie occupation ça.

  • Grizzlies vs Bulls : DNP
  • Grizzlies @ Bucks : DNP
  • Grizzlies @ Nuggets : DNP

Et en G League…

# THÉO MALEDON

Le Mégalaudon is back… en G League. Sorti de la rotation NBA par Mark Daigneaukt et obligé de regarder de loin les progrès des Josh Giddey ou autres Aaron Wiggins dans la Grande Ligue, Théo s’est vengé cette semaine sur les terrains de la Ligue 2 américaine. 22 points de moyenne, un shoot au buzzer pour arracher la prolongation il y a deux jours, et globalement une domination assez folle qui pourrait (ouais on y croit) lui ouvrir de nouveau les portes du groupe en NBA. En G League en tout cas Théo est beaucoup trop fort, c’est un fait même si pour l’instant ça ne fait pas énormément avancer le schmilblick.

  • Oklahoma City Blue vs Texas : 10 points à 3/8 au tir dont 0/3 du parking et 4/5 aux lancers, 5 rebonds, 3 passes et 2 steals en 26 minutes
  • Oklahoma City Blue vs Texas : 26 points à 6/9 au tir dont 1/2 du parking et 13/14 aux lancers, 6 rebonds, 7 passes, 2 steals et 1 contre en 25 minutes
  • Oklahoma City Blue vs Texas : 26 points à 10/15 au tir dont 3/8 du parking et 3/4 aux lancers, 1 rebond et 5 passes et 32 minutes
  • Oklahoma City Blue vs Santa Cruz : 25 points à 9/13 au tir dont 2/4 du parking et 5/7 aux lancers, 6 rebonds, 5 passes et 2 steals en 35 minutes

# SEKOU DOUMBOUYA

Une seule apparition pour le Doumbz mais c’est déjà pas mal, et si les Lakers n’ont pas donné le moindre signe d’un intérêt pour lui à l’échelon supérieur, l’ancien Poitevin et Limougeaud reste dans le game pour l’instant et c’est déjà pas mal. La story Stanley Johnson donne de belles perspectives d’espoir, la faiblesse de la raquette des Lakers aussi (malgré le retour imminent d’Anthony Davis), mais ce n’est probablement pas demain la veille qu’on reverra le freak français aux côtés de LeBron James.

  • South Bay Lakers vs Iowa : 11 points à 5/9 au tir dont 1/4 du parking, 8 rebonds, 2 passes, 2 steals et 1 contre en 18 minutes
  • South Bay Lakers vs Sioux Falls : DNP
  • South Bay Lakers vs Birmingham Squadron : DNP

# OLIVIER SARR

Une petite apparition seulement pour le plus grand olivier de l’Oklahoma, mais c’est surtout pour laisser vivre un peu la concurrence.

  • Oklahoma City Blue vs Texas : DNP
  • Oklahoma City Blue vs Texas : 4 points à 2/3 au tir dont 0/1 du parking, 3 rebonds et 1 contre en 13 minutes
  • Oklahoma City Blue vs Texas : DNP
  • Oklahoma City Blue vs Santa Cruz : DNP

YVES PONS

Pas de nouvelles bonnes nouvelles, au moins il ne perd pas de ballons.

  • Memphis Hustle vs Sioux Falls : DNP
  • Memphis Hustle vs Salt Lake City : DNP
  • Memphis Hustle vs Salt Lake City : DNP
  • Memphis Hustle vs Austin : DNP

# JOEL AYAYI

Toujours parmi les leaders du Capital City Go-Go, Joel Ayayi nous permet au moins chaque semaine de rappeler que la franchise de G League affiliée aux Wizards s’appelle le Go-Go, et ça c’est vraiment très marrant. La suite ? Attendre que Wes Unseld Jr. se rende compte que jojo a plus de talent que Spencer Dinwiddie.

  • Capital City Go-Go vs Greensboro : 11 points à 4/8 au tir dont 1/4 du parking et 2/2 aux lancers, 5 rebonds, 9 passes et 1 contre en 36 minutes
  • Capital City Go-Go vs Windy City : 4 points à 1/2 au tir dont 0/1 du parking et 2/4 aux lancers, 8 rebonds, 9 passes et 2 steals en 32 minutes

# JAYLEN HOARD

Jaylen a reculé dans la rotation du Blue mais difficile de comprendre quoique ce soit à des rotations de G League alors on attendra simplement la semaine prochaine pour voir l’ancien étudiant de Wake Forrest rejouer 30 minutes par match. Bah ouais morray, c’est comme à la loterie.

  • Oklahoma City Blue vs Texas : 4 points à 2/2 au tir et 0/2 aux lancers, 2 rebonds et 2 contres en 15 minutes
  • Oklahoma City Blue vs Texas : DNP
  • Oklahoma City Blue vs Texas : 2 rebonds en 6 minutes
  • Oklahoma City Blue vs Santa Cruz : 1 passe en 7 minutes

# PETR CORNELIE

Coupé par la version NBA des Nuggets, Petr s’est mis en pétard et s’est vengé sur la Ligue 2. 19 points et 9 rebonds de moyenne, l’histoire ne dit pas s’il a gardé ses lunettes de l’Inspecteur Derrick pour jouer mais Cornelie joue et domine, comme à chaque fois qu’il a enfilé le maillot du Gold. On surveille, mais ce ne serait pas fou de le voir signer un nouveau CDD bientôt en NBA, même si cette phrase est possiblement écrite grâce au vent du chauvinisme.

  • Grand Rapids Gold vs Motor City : 13 points à 5/12 au tir dont 1/6 du parking et 2/2 aux lancers, 11 rebonds, 4 passes et 1 contre en 29 minutes
  • Grand Rapids Gold vs Fort Wayne : 25 points à 9/13 au tir dont 1/4 du parking et 6/7 aux lancers, 8 rebonds, 3 passes et 1 steal en 31 minutes

Quelques vidéos tricolores

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top