Bulls

Goran Dragic s’engage pour un an avec les… Bulls : on l’attendait plutôt à Dallas, sans doute une erreur de GPS

Goran Dragic 15 février 2022

Un duo slovène avec Luka chez les Mavs ? Toujours pas.

Source image : NBA League Pass

Après une saison 2021-22 marquée par un passage fantôme chez les Raptors et un autre chaotique chez les Nets, Goran Dragic voudra prouver l’année prochaine qu’il peut toujours contribuer au sein d’une équipe compétitive. Et pour cela, il a choisi de rejoindre… Chicago.

On met les trois petits points car on ne l’attendait pas vraiment chez les Bulls. Ces derniers jours, la rumeur Dallas avait repris du poil de la bête et on commençait sérieusement à imaginer le duo slovène Goran Dragic – Luka Doncic en action sous le maillot des Mavs. Encore raté ! Comme il y a un an, le scénario d’une potentielle arrivée du Dragon dans le Texas vient de tomber à l’eau si l’on en croit les sources de Shams Charania de The Athletic. D’après l’insider, Dragic a donc choisi de rejoindre Chicago pour un contrat d’un an et 2,9 millions de dollars. Il faudra ainsi se contenter des matchs de la Slovénie pour voir Goran et Luka Magic évoluer ensemble. D’ailleurs, petite parenthèse, on se demande quelle est l’ambiance actuellement dans le vestiaire slovène, même s’il se peut très bien que ça soit Dallas qui ait finalement décidé de prioriser un autre profil que Goran. Difficile de dire en fin de compte ce qui a vraiment fait pencher la balance en faveur des Bulls, mais ces derniers viennent en tout cas de récupérer un élément qui pourrait bien renforcer leur second unit. Tout dépendra quelle version du Dragon va débarquer à Chicago, Goran sortant d’une saison globalement compliquée (7,5 points, 3,1 rebonds, 4,1 passes à 38% au tir dont 25% de loin, en seulement 21 matchs) et aujourd’hui âgé de 36 ans. Dragic voudra prouver qu’il lui reste de l’essence dans le réservoir et il estime que Chicago représente la meilleure destination pour lui, autant pour son ambition personnelle que sur le plan collectif.

Ayant montré lors du premier tour des Playoffs Celtics – Nets qu’il pouvait encore apporter une production sérieuse en sortie de banc (trois matchs à 14, 18 et 10 points), Goran Dragic débarque dans une équipe des Taureaux qui a retrouvé les Playoffs cette année après plusieurs saisons de vaches maigres. Les Bulls sont ambitieux et l’arrivée du Dragon confirme la direction dans laquelle va Chicago : le boss des opérations basket Arturas Karnisovas veut rendre l’équipe actuelle la plus compétitive possible sur le court terme, elle qui avait réalisé un début de saison canon en 2021-22 avant que les blessures s’en mêlent. Zach LaVine vient d’être prolongé au max, DeMar DeRozan sort de sa meilleure campagne en carrière, Lonzo Ball, Alex Caruso et Nikola Vucevic complètent évidemment aussi l’effectif, et Andre Drummond a également été signé tout récemment. Autant dire que ça joue la gagne tout de suite, surtout si les jeunots Pat Williams, Ayo Dosunmu ou encore Coby White montent en puissance. La signature de Dragic pourrait en plus avoir une importance toute particulière étant donné les craintes entourant l’état de santé du meneur Lonzo Ball, qui a terminé la dernière campagne à l’infirmerie à cause d’un ménisque bien amoché. Le genou de Zo fait partie des éléments pouvant potentiellement dicter une partie de la prochaine saison des Bulls, Ball ayant apporté une contribution des deux côtés du terrain hyper précieuse dès son arrivée l’an passé.

Un vétéran de plus à Chicago et il est Slovène. Goran Dragic a choisi la Ville des Vents plutôt que le challenge texan, reste à voir ce qu’il lui reste dans le moteur à 36 ans. Récemment, le Dragon avait déclaré qu’il voulait jouer encore plusieurs années en NBA, c’est le moment de prouver qu’il en a encore les capacités.  

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top