Heat

Le Heat pourrait tenter le pari T.J. Warren en cas de départ de P.J. Tucker : les retrouvailles avec Jimmy Butler, on y pense

Jimmy Butler TJ Warren

T.J. Warren et Jimmy Butler dans la même équipe, ça mérite d’être vu.

Source image : NBA League Pass

Avec un P.J. Tucker potentiellement sur le départ à la Free Agency, le Heat prospecte sur le marché dans le but de renforcer son aile. Miami aurait d’ailleurs coché un nom pas forcément attendu sur sa liste : T.J. Warren, qui a disparu des radars depuis deux ans après avoir livré une belle saison 2019-20. Tenter de relancer le meilleur pote de Jimmy Butler serait culotté, mais le pari pourrait être gagnant pour les Floridiens. 

On vous en parlait plus tôt dans la journée, le Heat risque de voir P.J. Tucker lui filer entre les doigts à l’ouverture de la Free Agency ce jeudi. Une perte assez importante si elle se confirme, quand on voit à quel point P.J. collait à la mentalité de la franchise floridienne. Pour anticiper ce départ possible, Miami a donc activé plusieurs dossiers de remplaçants potentiels. Et l’un des premiers noms qui est sorti peut surprendre. D’après le Sun Sentinel, le Heat serait intéressé par T.J. Warren pour compléter son aile. L’ancien des Pacers avait sorti une saison 2019-20 de qualité à Indiana, avec 19,8 points, 4,2 rebonds et 1,5 passe à 53% dont 40% du parking, tout ça avant de sortir des perfs XXL dans la bulle de Mickey. Malheureusement, on ne l’a quasiment pas revu sur les parquets depuis, notamment à cause d’une blessure au pied qui l’a forcé à une saison blanche en 2021-2022 (et seulement quatre matchs la saison précédente). Après ces deux années de blackout, l’ailier représenterait donc un gros pari tenté par Pat Riley dans l’espoir qu’il retrouve son niveau d’il y a quelques saisons. Mais après avoir quelque peu relancé son ancien coéquipier Victor Oladipo, l’option de faire la même chose avec Warren est loin d’être farfelue. D’autant que les prétentions salariales du joueur ne seront pas élevées vu sa situation.

D’ailleurs, si la venue de l’ancien Pacer venait à se confirmer dans les prochains jours, le vestiaire floridien pourrait se retrouver dans une situation assez cocasse. En effet, il existe un certain passif entre Warren et… Jimmy Butler, le boss du roster de South Beach. Le clash entre les deux joueurs date justement de la dernière vraie saison de T.J.. Une belle soirée de janvier 2020 durant laquelle les deux joueurs ont visiblement abusé du trashtalking, jusqu’à rendre la rencontre explosive. La tension est sérieusement montée et les arbitres ont dû séparer les deux joueurs, renvoyés sur leur banc respectif. Mais à peine revenus sur le terrain un peu plus tard, ils ont ensuite continué leurs provocations. Plus malin, Jimmy Buckets est finalement sorti doublement vainqueur de son duel face à Warren en le faisant expulser, avant d’aller chercher la victoire dans l’Indiana. Si l’ex-Pacer a depuis déclaré que cet épisode appartenait au passé, nous, on veut bien voir ce que donneraient d’éventuelles retrouvailles entre les deux gars du côté de la FTX Arena.

Pat Riley et le management du Heat auraient également prévu d’autres solutions sur le poste 3, et elles concerneraient Jae Crowder et Danilo Gallinari selon Bleacher Report. Crowder pourrait ainsi revenir en Floride après un premier passage plutôt réussi en 2020. Mais l’ancien Celtic est encore sous contrat avec Phoenix la saison prochaine. C’est également le cas de Gallinari, dont l’avenir chez les Hawks est tout sauf figé. Il faudrait donc organiser un trade pour récupérer un des deux joueurs.

À quelques heures de l’ouverture de la Free Agency, plusieurs options sont sur la table du côté de Miami. La priorité reste de conserver P.J. Tucker, mais ça ne sera pas simple puisqu’il y a du monde sur le dossier. En cas de départ, l’option de relancer un T.J. Warren est envisagée, à moins que le management ne décide de faire un move pour ramener Jae Crowder ou Danilo Gallinari en ville. La situation est encore floue, mais elle devrait s’éclaircir rapidement d’ici la fin de semaine. 

Sources texte : Sun Sentinel, Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top