Warriors

Draymond Green ne s’arrête jamais : clash avec Ja Morant sur Twitter ? Hum, vivement les retrouvailles

Draymond Green Ja Morant 20 juin 2022

Après le terrain, Draymond s’occupe de Ja sur Twitter

Source image : YouTube

Fidèle à lui-même, Draymond Green est de sortie sur les réseaux sociaux en mode fanfaron depuis qu’il a remporté sa quatrième bague (depuis toujours). Après s’être gentiment moqué des Celtics, l’ailier-fort a répondu au tweet offensif de Ja Morant ayant pour sujet l’impact des Grizzlies sur les Warriors. Spoiler : chauffer Draymond pour une embrouille virtuelle, bof comme idée. 

Il n’y a pas à dire, il est très fort ce Draymond. Avec sa grande gueule légendaire, le chien de garde des Dubs est particulièrement survolté depuis qu’il a remporté son quatrième titre. Après les Celtics, les Grizzlies se sont ainsi retrouvés dans son viseur ces derniers jours. Même si les Warriors ont battu la franchise de Memphis 4 matchs à 2 cette année en Playoffs, les jeunes Grizzlies menés par Ja Morant et Jaren Jackson Jr. ont tout donné pour ne pas subir l’ouragan de la Baie et on dirait bien que cette série a déclenché un début de rivalité entre les Californiens et les gars du Tennessee. Et comme il suffit d’une étincelle pour allumer le feu (merci Johnny pour les droits d’auteur gratis), la première occasion a été la bonne pour que Dray se paye ses jeunes adversaires. Tout est en fait partie d’un sympathique « clochard » lâché par Klay Thompson et adressé à Jaren Jackson Jr. lors des célébrations du titre. Interpellé par la journaliste Kel Wright, le meneur a argué que les Grizzlies occupaient beaucoup de place dans l’esprit des champions, en utilisant cette expression à la mode consistant à dire que son équipe possédait « beaucoup d’immobilier » dans leurs têtes. 

Alors là mon brave Ja, tu ne sais pas à qui tu t’attaques. Moquer Draymond Green sur la place publique ? Rien de mieux pour mettre le sourire à l’intéressé lorsqu’il a reçu la notif’. Un échauffement des doigts, un son d’Eminem dans les oreilles et par ici les punchlines. Voyez vous-même.

« On a échangé ces propriétés Ja, la valeur immobilière était plus élevée à Boston. »

– Draymond Green

Ja a ensuite essayé de calmer le jeu, mais c’était mal connaître le roi du pugilat verbal. La discussion s’est donc poursuivie entre les deux joueurs, qui en ont profité pour se donner rendez-vous lors d’un prochain match qui s’annonce tendu. Un petit clash qui continue d’alimenter ce qui ressemble de plus en plus à une rivalité entre les deux équipes représentées par les garçons en question. Le gros duel (non) qui a eu lieu dans ces Playoffs représente peut-être le premier épisode d’une série à succès entre les deux équipes, et à l’image de l’échange auquel on a assisté, ça risque de ne pas se faire de cadeaux. Si Draymond a peut-être eu le dernier mot sur ce coup, le Ja pourrait bien lui faire payer sur le terrain. En attendant d’en savoir plus sur le calendrier de la prochaine régulière, Morant a déjà réclamé à la NBA de programmer un match entre les deux équipes à l’occasion du Christmas Day. Une idée qui pourrait être bien sympa, car nous on reprendra bien des explications sur les parquets entre la dinde et le dessert.

Provoquer Draymond Green ? Oh la mauvaise idée. Ja Morant le sait désormais : s’il veut régler Draydray, c’est par le terrain que ça passera, car sur les réseaux… le bonhomme est plutôt du genre imprenable. 

Source : Sports Illustrated

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top