Celtics

À 40 piges, Joe Johnson pourrait recevoir sa première bague grâce à… un match joué avec les Celtics en décembre 2021

Joe Johnson 1 juin 2022

Sacré cadeau pour le pot de départ ?

Source image : YouTube

Un match joué, une bague de champion au doigt. C’est l’incroyable opération que s’apprête peut-être à réaliser Joe Johnson. Alors quand on sait que le gars va avoir 41 ans et que ce serait son premier titre de champion NBA, cette anecdote a tout de la belle histoire. Mais c’est loin d’être fait. 

Chaque année ou presque, c’est la même chose : des vétérans pas encore titrés et en quête de gloire rejoignent des prétendants au titre pour aller gratter leur bague avant la retraite. Mais Joe Johnson n’est pas ce genre de type. Et pour le coup, un “hasard” pourrait le récompenser. Si les Boston Celtics cherchent le titre à l’issue de cette ultime série contre les Golden State Warriors, il existe un scénario dans lequel le Double J reçoit lui aussi sa bagouze. La première de sa longue carrière. Car même s’il ne se trouve pas dans le roster des C’s pour ces Playoffs, Iso Joe a bien “participé” à sa manière à leur saison. Vous ne vous en souvenez peut-être pas, mais en décembre dernier, les franchises ont dû faire face à une vague d’absents liés au COVID, et ont fait appel à plusieurs joueurs (souvent improbables) pour compléter leurs équipes. Les Verts ont donc sorti le Joe de sa retraite pour un contrat de dix jours grâce à la “hardship exception” mise en place à ce moment. Cela aura suffi au bonhomme pour disputer un bout de match (2 minutes) contre les Cleveland Cavaliers, et inscrire 2 points à 1/1 au tir. À ce moment-là, il ne se rendait sûrement pas compte que ces deux minutes pourraient lui permettre d’ajouter la plus belle des lignes sur son palmarès…

On peut évidemment se demander si cette “participation” à la saison des Celtics mériterait d’être récompensée en cas de titre. Certains trouveront sûrement ça ridicule quand d’autres mettront au contraire en avant le fait que ça puisse représenter une récompense pour la belle et longue carrière de Joe Johnson en NBA. Mais au-delà des avis de chacun, concrètement, on fait quoi du cas Johnson ? Il y a bien quelques exemples improbables : comment ne pas citer Anderson Varejao ? Le Brésilien a quitté Cleveland en cours de saison 2015-16 pour rejoindre les Warriors, avec qui il sera battu en finale par… les Cavs. La franchise de Cleveland voulait lui offrir une bague, qu’il a finalement refusée. Il acceptera par contre celle des Warriors pour le titre 2017, année où le Brésilien n’avait joué que 14 matchs avec les Warriors. On a aussi une pensée pour Adam Morrison, troisième choix de la Draft 2006 qui ne se fera finalement remarquer que pour son apport ridicule dans le back-to-back des Lakers en 2009 et 2010. Ses stats ? 1,8 point de moyenne, 39 matchs en deux saisons et une adresse affreuse (35%). Mais on n’est pas non plus sur des cas comparables à celui de Johnson. Visiblement, la décision finale d’offrir ou non au (probable) retraité la bague de champion reviendrait au management des Celtics. Et d’après NBC Sports, on se dirige plutôt vers une équipe de Boston qui choisirait de fêter son titre en honorant aussi le vétéran, qui avait d’ailleurs débuté sa carrière à Boston.

Si en décembre on avait dit à Joe Johnson qu’il aurait la possibilité de gratter une bague de champion en jouant deux minutes d’un match pour une équipe des Celtics en pleine galère à ce moment-là, il aurait sûrement levé les yeux au ciel. C’est pourtant le scénario complètement improbable qui va peut-être se dérouler sous nos yeux. Mais pour ça, il faudra évidemment une victoire de Boston sur Golden State. Autant vous dire que le Joe risque d’être collé à sa télé pendant toutes ces Finales. 

Sources texte : Hoopshype, NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top