Mavericks

Luka Doncic fait son auto-critique après le Game 3 : « J’ai très mal joué, j’apprends encore beaucoup, je n’ai que 23 ans »

Luka Doncic

Le Slovène découvre la difficulté des Finales de Conférence.

Source : NBA League Pass

Pourtant auteur d’un gros match à 40 points cette nuit, Luka Doncic a décidé de faire son auto-critique après la victoire des Warriors lors du Game 3. Le meneur a pris ses responsabilités devant les médias, tout en rappelant sa faible expérience à ce niveau de la compétition. 

Les Mavericks ont envoyé la meilleure équipe de saison régulière en vacances, rien que ça. Luka Doncic et ses coéquipiers ont mis fin à la saison des Suns sur une victoire sans précédent : 33 points d’écart, et 35 points au compteur pour un Slovène affamé. Fort de ce succès de prestige, Luka est arrivé en Finale de Conférence Ouest avec un gros appétit et sans pression (il ne la subit jamais mais préfère clairement la boire en terrasse d’un bar de San Francisco, accompagné de Boban Marjanovic et de Igor Kokoskov). On le sait, c’est quand tout semble trop beau que les choses peuvent aller de travers et la pépite va le découvrir dès le Game 1 contre les Dubs. Parfaitement pris par un Andrew Wiggins en mode cadenas, Luka ne claque “que” 20 points. Sur les deux matchs suivants, le Slovène a compris ce qui l’attendait et monte d’un niveau : 42 puis 40 points, le tout à un pourcentage de réussite au tir de 50% en moyenne sur les Games 2 et 3. Cependant, le résultat ne suit pas, aujourd’hui Golden State mène ces Finales de Conférence 3-0 et les Mavs se retrouvent dos au mur. Dans deux jours, ils seront peut-être les prochains à partir en vacances. Un constat clair dans l’esprit de Luka qui, après le Game 3, a assumé son rôle dans la série, tout en rappelant qu’il s’agit de ses premières Finales de Conférence. Des propos rapportés par Callie Caplan de Dallas News

« Les trois premiers quart-temps, j’ai très mal joué. C’est de ma faute. Je suis encore en train d’apprendre. Je pense que lorsque cette saison sera terminée, je regarderai en arrière et j’apprendrai beaucoup de choses. C’est mes premières Finales de Conférence en NBA. J’ai 23 ans. Je suis encore en train d’apprendre beaucoup de choses. »

Alors comment dire… Luka Doncic a 23 ans et déjà un CV bien plus rempli que les étudiants de sa génération en Master 2. Pour rappel, en septembre 2017, Luka a 18 ans et mène la Slovénie vers le premier EuroBasket de son histoire. En avril 2018, il vient de souffler ses 19 bougies deux mois plus tôt et se retrouve champion d’EuroLeague avec le Real Madrid, le tout en étant élu MVP de la saison et du Final Four. En NBA depuis quatre saisons : Rookie de l’année, trois fois All-Star, deux fois élu au sein de la All-NBA First Team… Bref, un nombre incalculable de récompenses qui n’arrivent pas sur toutes les étagères à tout juste 23 ans. Luka a une expérience très propre et, même s’il n’avait pas joué de Finales de Conférence avant cette année, il a su montrer aux Warriors qu’il en a sous le capot ! 34 points de moyenne sur ses trois premiers matchs de Finale de Conf’ à 23 ans et il dit qu’il joue mal ? Qu’est-ce que ça donnera quand il jouera bien alors ? Bonne chance aux adversaires qui seront en face ce jour-là… 

On comprend Luka Doncic au fond : à force de manger la concurrence, il a pris l’habitude de ne jamais être rassasié. Mais aujourd’hui, malgré son petit embonpoint, il se rend compte qu’il ne fait peut-être pas le poids face à Steph Curry et ses copains Warriors. N’oublions pas que le Slovène n’a que 23 ans et qu’il a encore pas mal de chemin à parcourir. S’il doit perdre ces Finales de Conférence Ouest, d’accord, pas de problème. Mais, l’année prochaine, faudra pas faire les étonnés quand il montrera que cette expérience lui a servi à passer un nouveau cap.

Source texte : Callie Caplan / Dallas News

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top