Celtics

Marcus Smart cabossé de partout : d’abord touché à l’épaule et maintenant à la jambe, le DPOY pourra-t-il jouer le Game 2 ?

C’est la grosse question qui plane au-dessus de Boston jusqu’à demain soir.

Source image : NBA League Pass

Vous l’avez vu comme nous hier soir, le Game 1 des demi-finales de Conférence Est entre Boston et Milwaukee était particulièrement rugueux. Et forcément, il a laissé des traces, notamment dans le camp des Celtics. Marcus Smart a effectivement dû serrer les dents à plusieurs reprises et pourrait rater le Game 2 de demain.

Verra-t-on le meilleur défenseur de l’année sur le parquet du TD Garden mardi soir pour la deuxième manche opposant Boston aux Bucks ? À chaud comme ça, on dirait oui car connaissant le bonhomme, on l’imagine mal rater une rencontre aussi importante pour son équipe des Celtics, dos au mur après leur défaite à la maison lors du Game 1. Cependant, si l’on en croit les dernières news provenant tout droit de Beantown, sa présence est loin d’être assurée suite aux bobos qu’il a subis au cours de la rencontre de dimanche. Pour rappel, Marcus Smart a rejoint les vestiaires en fin de première mi-temps à cause d’une blessure à l’épaule, mais c’est une douleur au niveau de la jambe qui pourrait surtout l’empêcher de mettre les sneakers demain. D’après le coach Ime Udoka, le DPOY a été touché à deux reprises au quadriceps et doit aujourd’hui faire avec une grosse contusion.

« C’est un dur à cuire qui va essayer de jouer malgré les pépins. On va lui donner quelques soins aujourd’hui et voir comment il se sent demain, mais il sera listé comme incertain. »

– Ime Udoka

Pas trop le genre de refrain qu’on aime entendre si on est fan de Boston. Déjà touché à la cuisse en janvier dernier (six matchs ratés consécutifs), Marcus Smart doit aujourd’hui passer par la case infirmerie alors que lui et les Celtics étaient en plein boom après leur sweep du premier tour contre Brooklyn. On connaît évidemment l’importance du bonhomme sur le plan défensif, mais faut pas oublier que l’ami Marcus reste sur une série à plus de 16 points et 7 passes décisives de moyenne face aux Nets. Une production non négligeable au sein d’une attaque de Boston qui a énormément progressé au cours de la saison. Avec un meneur du calibre de Jrue Holiday en face, les Verts ont non seulement besoin que Smart soit sur le parquet mais aussi qu’il apporte cette contribution précieuse des deux côtés du terrain.

Si jamais il devait rester sur la touche demain, Ime Udoka n’aurait pas d’autre choix que de se tourner vers Derrick White et Payton Pritchard, plutôt en galère dans le Game 1 de dimanche. Le premier a connu une entrée compliquée avant de sortir un peu la tête de l’eau (10 points, 4 rebonds en 16 minutes) tandis que le second a terminé avec le pire +/- de son équipe (-17 en 11 minutes de jeu, 6 points à 2/8 à 3-points). Pas très rassurant, tout comme la performance d’un Jaylen Brown qui semblait visiblement gêné par un ischio un peu douloureux. Avec ou sans Smart, tous ces gars-là devront forcément step-up contre le champion en titre, tout comme Jayson Tatum d’ailleurs qui est un peu redescendu de son nuage hier.

Une défaite pour commencer la série et Marcus Smart incertain pour le Game 2, disons que le mood a un peu changé du côté de Boston ces 24 dernières heures. La preuve qu’en Playoffs, l’adversité peut arriver à tout moment. Les Celtics parviendront-ils à répondre ?

Source texte : Celtics

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top