Playoffs NBA

Preview Suns – Pelicans, Game 5 : une série devenue l’un des feuilletons de ces Playoffs, cet épisode est immanquable

Phoenix Suns 16 avril 2022

Les Suns sont en mission.

Source image : Twitter @Suns

On ne s’y attendait pas, les Suns sont dos au mur. Ils jouent cette nuit le Game 5 de cette série à la maison avec l’obligation de battre les Pelicans (2-2). Et sinon ? Sinon la qualif’ passera par un déplacement périlleux en Louisiane.

La troupe de Monty Williams a pris une raclée lors du Game 4 à la New Orleans Arena. Alors que beaucoup s’attendaient à un sweep dans cette série, les Pelicans ont surpris tout le monde en allant chercher une victoire à Phoenix et une seconde à la maison. Les Suns, méconnaissables, ne sont pas parvenus à stopper la folie d’une équipe qui leur a fait très mal dimanche dernier. En symbole de la méforme de Phoenix, Chris Paul, trop timide lors du Game 4 avec seulement 4 points à 2/8 au tir. Le Point God s’est rapidement frustré et n’a pas réussi à se libérer dans la soirée, en témoigne sa faute flagrante dans le dernier quart-temps. À côté de lui, Cameron Johnson, Cameron Payne et Mikal Bridges ont shooté à 11/33 en cumulé. On veut bien entendre que l’absence de Devin Booker est difficile à combler mais le niveau était vraiment trop faible. Les Suns devront sans doute faire sans leur Golden Boy pendant environ deux semaines. S’ils souhaitent revoir D-Book avant le mois d’octobre, grand bien leur prendrait de régler la mire. En cas de défaite cette nuit, c’est un Game 6 qui attendrait Chris Paul & Co. dans une New Orleans Arena en probable ébullition. Après plusieurs mois de pouvoir total sur tout le reste de la NBA, les Suns sont en train de se faire bousculer par une équipe qui sort du play-in. Il est donc l’heure de remettre les points sur les i, et les tirs dans le panier.

Les Pelicans sont devenus la darling de ces Playoffs. Les mecs ont terminé la régulière à la 9e place de l’Ouest avant le play-in – avec un bilan de 36 victoires pour 46 défaites – mais sont arrivés dans ce premier tour sans se poser de questions, avec l’idée de s’éclater sur le parquet. Résultat, ça fonctionne à merveille puisqu’ils ont pris deux matchs contre le parrain de la saison régulière. Et que dire de Brandon Ingram, principal suspect dans l’affaire du vol de talent de KD : 29,8 points de moyenne à plus de 50% au tir et 55% du parking, 6,8 rebonds et 5 caviars dans ce premier tour contre les Suns. Le second pick de la Draft 2016 hausse le ton au meilleur des moments, et ses coéquipiers font le taf derrière. Lors du Game 4, c’est Jonas Valanciunas qui a réalisé un match de patron avec ses 26 points et 15 rebonds, mais toute l’équipe des Pels a montré une belle envie avec de l’énergie à revendre devant ses fans. La fouine Jose Alvarado est même parvenue à faire sa spéciale sur Chris Paul : l’interception de gros rat. Arrivé il y a quelques mois, C.J. McCollum est très précieux derrière Ingram et tourne à 24 points, 7,3 rebonds et 6 passes dans la série. On connaît sa capacité à pouvoir prendre feu sur un match, il représente un réel danger pour les Suns. Les derniers matchs seront sans doute les plus difficiles à accrocher pour la troupe de Willie Green qui va faire faire face à une équipe de Phoenix survoltée. On ne s’y attendait pas, mais la hype est énorme pour la fin de cette série.

Rendez-vous cette nuit à 4h pour la cinquième manche de cette série qui pour l’instant, est une jolie surprise. Les Pelicans sont les joueurs que les Hawks pensent être. Un outsider qui prend son statut très à cœur.

Source Texte : ESPN

 

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top