Blazers

Anfernee Simons et Jusuf Nurkic mettent officiellement fin à leur saison : les Blazers jettent l’éponge, de toute façon elle était sale

Anfernee Simons

Sans Anfernee Simons, bon courage pour trouver une bonne raison de cliquer sur les Blazers.

Source image : Youtube

Les Blazers viennent d’annoncer que ni Jusuf Nurkic, ni Anfernee Simons, ni Eric Bledsoe ne rejoueront cette saison. Blessés depuis quelque temps, ils avaient déjà laissé leurs places à des joueurs randoms qui tentent tant bien que mal de sauver les meubles. Au moins maintenant le plan est clair ! 

Ça y est, ils ont officiellement retrouvé les clés du tank ! Après une année particulièrement compliquée, marquée par l’absence longue durée de Damian Lillard, la franchise de l’Oregon va enfin pouvoir se projeter sur la suite. Bien conscient que la saison était perdue depuis longtemps, Portland a déjà procédé à un grand ménage de printemps en avance en se débarrassant de la moitié de son effectif, dont C.J. McCollum, envoyé à la Nouvelle-Orléans. L’objectif était clair, faire de la place dans le roster et les finances pour réaliser une grosse intersaison à l’été 2022. Si quelques victoires en février avaient donné l’impression que le play-in était encore jouable, la multiplication des blessures chez les joueurs majeurs de l’équipe a annihilé ce scénario. Hier soir, alors qu’on savait que Jusuf Nurkic, Anfernee Simons ou encore Eric Bledsoe étaient blessés et forfaits pour le duel contre OKC, la franchise de Portland a officiellement confirmé que ces trois joueurs mettaient fin à leur saison. Un communiqué relayé par Marc Stein du New York Times.


Portland est aujourd’hui douzième de la Conférence Ouest et l’équipe pourrait même chuter jusqu’à la treizième place d’ici le 10 avril selon le duel à distance avec les Kings. Avec l’annonce qui a été faite par la franchise, plus aucun doute, l’objectif des Blazers pour les deux prochaines semaines sera de perdre des matchs. Ça tombe bien, il ne leur en reste que sept à jouer et, à part Josh Hart à la limite, personne dans le vestiaire de l’Oregon n’a le niveau suffisant pour espérer ne serait-ce qu’être titulaire dans une des 29 autres franchises. Pour vous dire, le roster semble actuellement composé de joueurs générés aléatoirement comme sur NBA 2K : Greg Brown III, Trendon Watford, ou encore Keljin Blevins. Sans déconner, vous pourriez nous dire qu’il y a un John Green ou un Michael Johnson qu’on ne serait pas étonnés. Mention spéciale à Brandon Williams – qui n’a même pas le droit à sa photo sur le site de la NBA – mais qui fait quand même ses stats dans le marasme Blazers avec 13,4 points, 3,2 rebonds et 2,9 assists en 17 matchs joués sous la tunique rouge. Cette fin de saison forcée pour le trio pourrait aussi avoir d’autres conséquences puisqu’un joueur comme Jusuf Nurkic se retrouve en fin de contrat. A-t-on vu le Bosnien pour la dernière fois avec un maillot des Blazers ? C’est pas impossible.

On ne reverra plus Jusuf Nurkic et Anfernee Simons cette saison et le tanking est enfin officialisé dans l’Oregon. Allez, on enchaîne les défaites et on se donne rendez-vous à la Lottery pour espérer choper un Top 3 à la prochaine Draft.

Source texte : Marc Stein / New York Times

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top