Rockets

Alperen Sengun a impressionné Giannis Antetokounmpo : un MVP conquis, objectif Lune pour le rookie des Rockets

Alperen Sengun 13 décembre 2021

Alperen Sengun ne connaît pas Tintin, mais lui aussi il veut marcher sur la lune.

Source image : YouTube

Alperen Sengun, si ce nom ne vous dit rien c’est que vous n’êtes ni fan des Rockets ni du pays de Cedi Osman et Hedo Turkoglu pour les plus anciens. Et pourtant, l’intérieur turc de Houston est en train de se révéler aux yeux de tous dans le raquette texane. Match après match, le rookie de 19 ans prend confiance et s’érige comme une pièce essentielle du tank de la fusée de Stephen Silas. 

Les Rockets font parler d’eux en ce moment, après avoir été la meilleure équipe de NBA pendant une dizaine de jours les joueurs de la base spatiale sont rentrés dans le rang et viennent d’enchaîner deux défaites de suite. Logique nous direz vous pour une équipe jeune dont l’objectif principal est de perdre le plus possible. À ce petit jeu, les Rockets étaient d’ailleurs imbattables avant leur folle série de sept victoires d’affilée mais une pluie de météorites critiques s’abattaient alors sur les jeunes astronautes. Depuis, tout a changé. Les Rockets ont montré qu’ils avaient du talent et qu’ils pouvaient très bien jouer au panier-ballon. De nombreux joueurs se montrent chaque soir et un grand Turc de 2m06 ne donne pas sa part aux chiens. Cet intérieur, c’est Alperen Sengun le 16è choix de la Draft 2021 qui réalise un début de saison bien intéressant. En 25 matchs cette saison, le natif de Giresun tourne à 9 points, 4,5 rebonds et 2,6 passes en 17,9 minutes sur les planches. Le bougre est aussi assez adroit avec 35,7% de la buvette et 50,7% de réussite globale. De la taille, du shoot et surtout de l’envie, l’intérieur Turc apporte énormément en sortie de banc et c’est une belle surprise du côté de Houston. Dernièrement il a croisé la route d’un certain Giannis Antetokounmpo et ça n’a pas effrayé le rookie de 19 ans qui a tout simplement tapé son record en carrière sur le museau du Grec avec 15 pions en 16 minutes. Une prestation qui a impressionné le Greek Freak comme le rapporte Eurohoops.

« C’est un bon joueur, il prend son temps. Rien ne l’affole. Il est peut-être lent au poste, mais il est efficace. Il joue bien. Il joue avec beaucoup d’énergie. Il sort du banc et donne de l’énergie à ses coéquipiers. Il récupère bien le ballon, il est agressif, il fait de bons écrans. Son potentiel n’a aucune limite. »

Quand un double MVP et champion NBA en titre parle de vous comme ça, forcément c’est qu’il y a une raison. Et qu’est-ce qui est mieux que réaliser son career high ? Le faire une deuxième fois, logique. Et c’est tout simplement ce que le petit Alperen a réalisé dans la nuit de samedi à dimanche face aux Grizzlies avec 15 points, 6 rebonds, 6 assists et 3 contres. Non, Sengun n’a pas fait gagner son équipe mais il est devenu le premier rookie des Rockets à noircir autant la feuille de stats depuis un certain… Yao Ming en février 2003. Alperen Sengun signerait sûrement des deux mains pour épouser la même carrière que le pivot asiatique avec quelques années de rallonge. Mais il doit écrire sa propre histoire et vu les promesses qu’il sème depuis le début de saison on a l’impression qu’elle pourrait être belle… En tout cas, les Rockets y croient au point d’être prêts à échanger Christian Wood pour lui donner plus de place pour s’exprimer dès cette saison.

Dans une saison où la victoire est secondaire, Houston donne l’occasion à certains jeunes de montrer ce qu’ils valent, Alperen Sengun en fait partie et l’intérieur ne déçoit pas. Peu importe qui est en face, le Turc fait ce qu’il sait faire et impressionne de plus en plus. Le ciel serait sa limite… sacré coïncidence pour une fusée non ?

Source Texte : NBA.com/Stats, Eurohoops.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top