Bulls

« Je veux gagner chaque possession et chaque match en jouant dur » : Alex Caruso, le chauve préféré de ton chauve préféré

Alex Caruso 24 novembre 2021

Ceci n’est pas la main d’Alex Caruso, mais bel et bien une arme défensive à toute épreuve.

Source image : YouTube

Depuis qu’il est arrivé aux Bulls, Alex Caruso fait tout ou presque : il alimente les Top 10 avec des caviars et même de gros tomars parfois, mais surtout il défend comme un mort de faim. Le chauve s’est notamment exprimé sur son rôle et l’état d’esprit qu’il nécessite. Attention ça décoiffe !

Alex Caruso n’a pas besoin d’être présenté, tout le monde connaît l’apport et les qualités du frérot de King James qui évolue désormais dans la Windy City et qui fait chaque jour tomber Chicago in love. Avec lui, tout est nickel et tout est clean, après tout c’est normal pour un type qui se cogne la même tronche que Monsieur Propre. Les Bulls sont troisièmes à l’Est et comptent douze victoires pour six défaites, un bilan qui s’appuie sur les cartons offensifs de DeMar DeRozan et Zach LaVine mais aussi sur un collectif et une défense bien efficace. Chicago n’encaisse en moyenne que 103,9 pions par match, ce qui en fait la huitième défense de la Ligue. Le chef de ce mur ? Jon Snow Alex Caruso, qui a réalisé 38 interceptions en 17 matchs, c’est-à-dire 2,2 vols par soir, promis on a fait le calcul de tête. La subtilisation de balle est tout un art et AC Fresh a justifié son efficacité par son expérience dans la Ligue, comme le rapporte HoopsHype.

« Instinctivement je suis capable de déchiffrer les joueurs. Je suis dans la Ligue depuis trois ou quatre ans maintenant. Le fait de voir jouer des gars quelques fois, ou certains que j’ai vu une douzaine de fois, me permet de deviner comment ils vont jouer. Je sais comment certains meneurs aiment faire les passes. Je connais les différentes choses qu’ils recherchent, qu’ils aillent à droite ou à gauche. J’essaye de comprendre leurs tendances. Je suis déterminé à chaque action et j’essaye de gagner à chaque instant. Quand je fais ce genre de choses, j’ai tendance à réussir. »

Déjà qu’un bon nombre de joueurs chopent des sueurs froides à l’idée d’attaquer sur Caruso tout au long de la soirée, si en plus le GOAT anticipe vos moindres faits et gestes et bouffe votre cerveau à la petite cuillère, ça va devenir de plus en plus flippant. Et le pire dans tout ça, c’est que ce n’est pas tout. Quand le Carushow rentre sur le parquet, en plus de l’ovation du public, les Bulls voient leur niveau d’énergie augmenter et leur collectif tourner encore mieux. Sans doute grâce à l’activité du zinzin qui ne cesse de se démultiplier aux quatre coins du terrains pour choper des rebonds et faire des offrandes à ses partenaires, pour des moyennes de 3,8 rebonds et 4,1 assists par match. Plutôt efficace l’ancien des Lakers.

« Je sais que je joue avec un « gros moteur ». C’est devenu un skill dans le basket d’aujourd’hui. C’est quelque chose que j’apporte chaque soir. Je sais que même lorsque je ne me sens pas au top de ma forme, comme l’autre jour contre les Blazers, mon poignet était touché, mais j’ai juste essayé de me sentir mentalement présent, de jouer dur et de laisser le jeu venir à moi. J’ai pu jouer l’un de mes meilleurs matchs de la saison et cela grâce à mes qualités intérieures. Je suis un joueur compétitif et je veux gagner chaque possession et chaque match en jouant dur. »

Le dynamisme et le mental sont donc des ingrédients précieux dans la recette de réussite d’Alex Caruso. Mais le Texan n’oublie pas d’où il vient et sait qu’il a bossé dur pour en arriver là, c’est-à-dire être le joueur préféré de 99,99% des fans. Aux côtés du très solide Lonzo Ball, la défense du Carushow est sans doute l’une des plus efficaces et des plus redoutables de la Ligue, ce qui permet notamment aux Bulls de vite se projeter vers le cercle. Pour ce qui est de l’apport offensif, le chauve tourne à 7,5 points de moyenne. Il peut mieux faire et l’arrière des Taureaux a assuré qu’il bosserait sur son shoot pour améliorer des pourcentages pas folichons : 39,6% de réussite dont 28,6% derrière la buvette.

Alex Caruso est une bête défensive, pour le plus grand plaisir des Bulls et des fans de Chicago. Son shoot est certes moins efficace mais pas de problème, il y a du beau monde pour scorer à ses côtés. Et puis imaginez le bordel si le Carushow était aussi adroit que Steph, c’est bon vous avez les images ?

Source Texte : HoopsHype

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top