Blazers

Damian Lillard toujours allergique aux superteams : « Cela aurait été fun de jouer avec LeBron et AD, mais ça ne me correspond pas »

Damian Lillard 31 mai 2021

Portland 4 life.

Source image : YouTube

Au milieu des rumeurs et après une nouvelle grosse déception lors des Playoffs NBA 2021, Damian Lillard a passé une partie de l’intersaison à réfléchir à son avenir à Portland. Finalement, il a réaffirmé son attachement pour la franchise de l’Oregon, écartant une énième fois l’hypothèse de rejoindre d’autres stars pour tenter de gagner ce titre qui continue de lui échapper. Même quand ces stars se nomment LeBron James et Anthony Davis…

Si le joueur Damian Lillard peine à redevenir Damian Lillard sur les parquets en ce début de saison, l’homme lui n’est pas près de changer. Fidèle aux Blazers depuis le début de sa carrière NBA en 2012, le sniper des Blazers fait partie de ces superstars qui n’aiment pas trop le concept des superteams. « Dame Lillard, DeMar DeRozan, Bradley Beal, trill… Me not wanting to join a super team might end up being my Achilles’ heel… » a notamment balancé Dame D.O.L.L.A. dans son dernier freestyle, histoire de montrer qu’il reste toujours fidèle à ses convictions, même si ça pourrait lui coûter un titre NBA dans sa carrière. Celui qui a grandi à Oakland vient d’un endroit où la loyauté est sacrée, et malgré la frustration qui accompagne chaque année les éliminations prématurées en Playoffs, Lillard veut continuer à persévérer avec sa franchise de toujours : Portland. Alors oui, cela n’a pas empêché Dame de discuter avec un certain LeBron James à Los Angeles cet été, pendant qu’il était dans la Cité des Anges pour la production de son quatrième album de rap. En effet, comme l’indique l’insider Chris Haynes de Yahoo Sports (qui possède une relation proche avec Lillard), le leader des Blazers a rencontré BronBron et Anthony Davis dans la maison du King, qui l’avait invité chez lui pour parler avenir après l’élimination au premier tour des Blazers mais aussi des Lakers lors des derniers Playoffs. Une invitation du Roi, ça ne se refuse pas.

« Bron m’a demandé ce que je pensais de ma situation, et je lui ai dit que je voulais simplement être en position de gagner le titre. Il m’a présenté la situation si jamais je venais à partir. Il ne m’a pas dit de venir à L.A., et il ne m’a rien dit que je ne savais pas déjà mis à part ce que ça pourrait donner. Je lui ai dit, ‘Je sais que si je jouais avec vous tous, ça marcherait avec mes qualités’, et au vu de qui je suis et de qui ils sont. »

Mais au fond de lui, même si un trio avec LeBron et Davis pourrait clairement être synonyme de titre NBA pour Dame, ce n’est pas quelque chose qu’il pouvait sérieusement envisager.

« J’ai simplement dit que je ne savais pas si c’était vraiment la voie que je voulais suivre. Et c’est comme ça que la discussion a tourné. […]

Bien évidemment, ce serait super de jouer avec LeBron et AD dans un gros marché, mais aussi attractif et fun que ça pourrait être, au fond de moi ça ne me correspond pas. »

La suite, on la connaît. Malgré le gros coup de pression qu’il a mis aux dirigeants des Blazers durant l’intersaison, Damian Lillard a réaffirmé son attachement à Portland ainsi que sa volonté de gagner avec sa franchise de cœur, et pas ailleurs. L’arrivée du nouveau coach Chauncey Billups – avec qui il partageait déjà une relation – a pas mal joué dans sa décision de continuer l’aventure dans l’Oregon, tout comme la volonté de ne pas perturber l’équilibre familial, lui qui est papa de trois gamins désormais (il a eu des jumeaux en janvier 2021). Mais il a aussi été inspiré par le parcours des Suns et des Bucks, les deux derniers finalistes NBA. Deux équipes de petits marchés, qui n’ont pas été construites comme des superteams mais en se développant au fur et à mesure des années jusqu’à arriver sur la plus grande des scènes, avec au bout un titre NBA pour la bande à Giannis Antetokounmpo. « Quand j’ai vu Giannis gagner, il regardait autour de lui du genre, ‘Merde, et si j’avais quitté Milwaukee ? Cela valait vraiment le coup de rester’. » Damian Lillard espère un jour vivre un moment similaire avec Portland, pour être gagné par les mêmes émotions que le Greek Freak.

« En cas de titre avec Portland, je pleurerais. Tout de suite. Vraiment. Je veux gagner un titre ici. Et parce que ça me tient tant à cœur, je ne sais pas à quel point ce serait gratifiant de gagner ailleurs. Gagner ici, ce serait l’accomplissement d’une vie. »

Damian Lillard reste fidèle à lui-même. Est-ce qu’il terminera sa carrière NBA avec une bague au doigt ? Cela n’en prend pas le chemin mais Dame tentera le tout pour le tout – et ce jusqu’au bout – pour tenter d’accomplir son rêve ultime avec les Blazers. 

Source texte : Yahoo Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top