News NBA

Rudy Gobert et Jimmy Butler élus joueurs de la semaine en NBA : de la France et du café, que demande le peuple ?

gobert butler

Cocorico pour Rudy, un peu de café pour Jimmy !

Source image : NBA Communications

Récompense protocolaire et hebdomadaire, les joueurs de la semaine passée ont été annoncés par la NBA. Et parce qu’un peu de chauvinisme et de café vont souvent bien ensemble, sortez votre meilleur grain et votre plus belle écharpe tricolore : Rudy Gobert et Jimmy Butler sont les heureux élus de ces derniers jours !

Si certains se posaient des questions sur le début de saison qu’allait nous offrir le Heat et son leader, on peut affirmer que les réponses ont été données assez rapidos par Jimmy Buckets et ses coéquipiers. En effet, après une petite fourchette mal négociée à Indiana se terminant par une défaite, terre si chère à Butler pour ses nombreux dîners romantiques avec TJ Warren, l’homme au bandeau a décidé de passer la vitesse supérieure et plus personne ne s’est mis sur son chemin. Son chemin, et celui de son équipe d’ailleurs : 4 matchs, 4 victoires, 28 points, 8 rebonds et 5 passes de moyenne pour Jimmy, next ! C’est contre Orlando que la saison au scoring a été officiellement lancée pour l’intéressé avec 36 points dans un registre toujours aussi efficace, avant d’enchaîner à Brooklyn où Bam Adebayo et sa bande n’ont fait qu’une bouchée des Nets orphelins de Kyrie Irving. Une fois ces deux matchs gérés, Butler en a remis une couche à domicile mais cette fois contre deux jeunes aux dents un peu trop longues. LaMelo Ball et les Hornets pour commencer, puis Ja Morant et ses Grizzlies. Merci pour la hype, merci pour l’effort, mais ici c’est Miami et le patron ça reste Jimmy. Un combo à 32 et 27 points pour permettre à sa franchise de se positionner tout en haut de la Conférence Est, seuls les Knicks, les Bulls et les Wizards étant au même bilan de 5 victoires en 6 matchs pour le moment. Auteur d’une énorme saison individuelle l’an dernier mais dans une campagne compliquée collectivement, Jimmy Butler annonce tout de suite la couleur à ses fans et à ses adversaires. Ce sera très dur de battre le Heat, et s’il faut gérer le business, il le fera personnellement.

De l’autre côté du pays, à l’Ouest, c’est Rudy Gobert qui a été félicité pour ses efforts. Hormis gros coup fatigue ou manque d’information, il s’agit de la deuxième fois que Rudy repart avec ce trophée dans sa carrière. La muraille de Saint-Quentin a elle aussi annoncé la couleur dans sa raquette et à ses opposants en démarrant son chantier très tôt cette saison : près de 16 points et 15 rebonds de moyenne à quasiment 80% au tir, pour un Jazz qui a remporté 3 de ses 4 matchs la semaine dernière. Le gadin a évidemment eu lieu à Chicago, contre des Bulls remontés par leur défaite face aux Knicks, mais ce n’est pas comme si Gobert avait tourné ses pouces pendant le match (17 points, 19 rebonds, 3 contres). Globalement, au rebond, Rudy est intraitable sur ce début de campagne puisqu’il a gobé déjà 103 rebonds (!) en 6 matchs, ce qui lui file plus de 17 prises par soir jusqu’ici. Bien évidemment, ça va être complicado de garder cette moyenne jusqu’en avril, mais les premières performances montrées par Gobert doivent rassurer les fans du Jazz ainsi que le staff. Meilleur bilan de la Conférence Ouest (5-1) avec un pivot qui a l’air de vouloir son 4ème trophée de Défenseur de l’Année, en gérant bien ses fautes et ses matchups, que peut demander Utah de plus ? Cela tombe bien, Rudy croisera la route de… Jimmy Butler cette semaine, avec un déplacement de ses troupes en Floride. Autant vous dire que ce match est absolument immanquable, avant de retrouver Miami mais cette fois du côté de Salt Lake City dans une dizaine de jours.

Un peu d’originalité, ça fait pas de mal ? En attendant le réveil des giga-stars, la NBA récompense Rudy Gobert et Jimmy Butler, l’occasion aussi de féliciter le Jazz et le Heat qui, au-delà de leur défense suffocante, réalisent des sublimes débuts de saison. Bravo à eux, maintenant il faut confirmer.

Source : NBA Communications

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top