Jazz

Nikola Jokic a failli refaire le coup face au Jazz : 24 points à 8/9, 6 rebonds, 6 passes… puis il n’a pas joué en deuxième mi-temps

Nikola Jokic 27 octobre 2021

Nikola Jokic était bien parti pour lâcher une nouvelle dinguerie, mais un choc avec Rudy Gobert a mis fin à sa soirée et a précipité la défaite des Nuggets.

Source image : NBA League Pass

Les puristes du poste de pivot attendaient ce choc avec impatience, un choc entre le meilleur défenseur de la Ligue et celui qui a pourtant pris l’habitude de faire regretter les votants, un homme qui avait notamment posé l’une des mixtapes les plus sales de la saison dernière face à ce même DPOY. Cette nuit c’est le défenseur qui a gagné, mais il faut dire que le destin s’en était salement occupé.

Les stats maison de ce demi-match c’est juste ici

Nikola Jokic vs Rudy Gobert, on précise au cas où quelques âmes égarées penseraient que notre introduction renvoyait à Aaron Gordon et Hassan Whiteside. Des mauvaises langues que nous sommes d’ailleurs, car si l’on reparlera très vite de la performance du Joker, c’est bien le dunkeur fou qui aura ouvert les hostilités cette nuit avec une dizaine de points inscrits bien au sol sur la tête du pauvre Bojan Bogdanovic. Ce Jazz – Nuggets était alors lancé de la meilleure des manières et on pouvait désormais mettre le focus sur la bataille entre nos deux chers pivots. Et pas besoin de pinailler des heures, le MVP sortant, pourtant en back-to-back, allait très vite démontrer son talent et son envie de coller à Rudy l’acte II de la pièce mortelle entamée en janvier dernier. 

La. To. Tale. La totale au sol, la totale au tir, la totale telle qu’on la connait maintenant depuis bien deux ans. Les stats du Joker à la mi-temps ? 24 points à 8/9 au tir dont 3/3 de Belgrade et 5/6 au péno, 6 rebonds, 6 passes, et un Rudy qui fait ce qui peut le malheureux, mais obligé une nouvelle fois – et comme tout le monde – devant la perfection du joaillier serbe. A ce moment-là le Jazz ne mène que de deux petits points, mais le tournant du match intervient à un peu moins de deux minutes de la mi-temps quand le genou droit de Rudy heurte le gauche de Niko. La Tour Eiffel du Jazz reste debout mais l’andouillette des Nuggets s’écroule, on prie dans un premier temps pour que le génie serbe ne soit pas touché trop gravement, mais si les nouvelles seront très vite rassurantes et nous indiquent pour l’instant une simple contusion, Mike Malone en accord avec son joueur décidera de ne prendre aucun risque, car c’est ce qui était d’ailleurs prévu avant même le début de saison, ne prendre absolument aucun risque avec le MVP sortant concernant ses minutes et son état de santé général. Un premier test donc et une décision qui valide les déclas d’avant-saison, mais pour ce soir un match qui avait tourné à l’instant même où le leader de Denver abandonna les copains.

En effet, en deuxième mi-temps le Jazz prendra doucement la mesure de son adversaire, Rudy Gobert arrêtera d’envoyer des moellons au lancer pour s’appliquer un peu plus, Mike Conley continuera le (petit) chantier débuté en première mi-temps, Donovan Mitchell fera le minimum syndical pour sortir son équipe du piège et Joe Ingles et Jordan Clarkson alimenteront la marque en sortie de banc, un banc clairement ciblé parmi les raisons de la sortie de route des Nuggets car auteur seulement de 13 points dont environ 13 dans les dernières minutes. Des dernières minutes qui verront également l’un des premiers beefs de la saison entre JaMychal Green et Hassan Whiteside, tous deux éjectés après des câlins un peu trop virils, et après un peu de Hack-a-Rudy inutile le Jazz s’envolera finalement vers une troisième victoire en trois matchs, tout heureux de ne pas avoir eu besoin de se coltiner le monstre Jokic pendant plus de 15 minutes.

Victoire finalement logique pour Utah, et on surveillera les updates concernant le Joker dans la journée. En attendant ? Ne resteront que la win du Jazz et, tiens, les 23 pions et 16 rebonds de notre Roudi national, qui continue mine de rien son impeccable début de saison. Allez ouste, on passe à la suite, et let the police do the job, dès que nous aurons de plus amples nouvelles soyez sûrs que vous en serez les premiers informés.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top