Celtics

Marcus Smart cale en ce début de saison : le coup de froid est passé, il est temps de retrouver des couleurs

marcus smart

Marcus Smart en meneur titulaire, c’est pas encore ça.

Source image : NBA League Pass

Malgré une interception importantissime dans le money time et une bonne défense sur LaMelo Ball cette nuit contre Charlotte, Marcus Smart continue de souffler le chaud et le froid chez les Celtics. S’il est encore trop tôt pour juger les performances du pitbull, on attend un peu mieux de sa part. 

S’il y a bien un joueur qui a pu profiter de l’arrivée de Ime Udoka, c’est bien Marcus Smart. Propulsé meneur titulaire suite au départ de Kemba Walker, le combo guard se voyait remettre les clefs du jeu de son équipe et un rôle prépondérant aux côtés des Jay Brothers. Pour le moment, on est loin du compte… Si on s’autorise un micro-bilan au bout de quatre matchs, qu’est-ce qu’on a ? Des mauvaises décisions de sa part, des turnovers évitables, une adresse cata et même défensivement, son point fort il est vrai, il y a encore moyen de passer un cap (malgré ses 2,5 interceptions sur ce début de saison !). Le bilan statistique se suffit à lui-même : 7.5 points, 5.3 passes à 28% au tir dont 24% de loin… On part tout simplement sur ses pires stats offensives en carrière malgré un temps de jeu largement à la hausse (37 minutes en 4 matchs contre 29 minutes de moyenne jusqu’ici). Loin de nous l’idée de tomber sur un joueur à terre mais Boston a besoin du vrai Marcus Smart, pas d’une copie.

Comment expliquer ce trou d’air alors ? Il a la confiance de son coach, il a les qualités pour faire le boulot. Est-ce qu’il s’agirait d’un problème physique qui l’empêche d’être bien dans ses pompes ? Selon les sources locales, il semblerait plutôt que le joueur se coltine une grippe depuis une semaine avec notamment des nausées, des courbatures et qu’il a même vomi avant un entraînement. Appétissant n’est-ce pas ? C’est sûr que dit comme ça, on comprend mieux ses difficultés du moment… Toujours est-il qu’Ime Udoka semble toujours tricoter avec sa compo d’équipe et que le backcourt reste une énigme en ce début de saison. Si Jaylen Brown avait été choisi pour débuter aux côtés de Smart, c’est désormais Dennis Schröder qui a pris le relai. L’intégration de l’Allemand a coïncidé avec les deux victoires des Celtics mais la complémentarité entre Dennis la Malice et Marcus Smart ne coule pas de source, surtout vu les difficultés des deux hommes à longue distance. Les expérimentations continuent pour le nouveau coach des Celtics et sans doute sera-t-il plus facile de se faire une idée quand tout le monde sera à 100%. D’ici-là, on garde les yeux grands ouverts car la vérité d’un jour n’est pas forcément celle du lendemain.

Marcus Smart a des grosses difficultés sur ce début de saison et il va falloir arranger ça. Que ce soit la grippe ou un nouveau rôle à apprivoiser, les débuts à la mène sont loin d’être rose pour le chouchou du TD Garden. Mission pour lui de rectifier le tir et de remettre tous les feux au… vert. 

Source texte : Celtics Blog

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top