Hawks

Les Hawks très solides pour leur première : Luka Doncic est tombé sur un De’Andre Hunter sauvage, et au final ça fait +26

Luka Doncic 22 octobre 2021

« T’inquiètes Lulu, t’es pas le premier et tu seras pas le dernier ».

Source image : NBA League Pass

Luka Doncic vs Trae Young pour la première des deux loulous cette saison, difficile de faire plus mim’s comme programme. Sauf qu’au-delà d’un simple duel entre les deux cracks de la Draft 2018, il y avait aussi un match entre deux franchises ambitieuses cette saison, et pour cet apéritif octobral et de la nuit ce sont les Hawks qui ont gonflé les pecs, notamment en défense. Eh oui, la défense, en octobre, comme quoi.

Les stats de la première mixtape défensive de la saison de Dede c’est juste ici

Première conclusion giga hâtive de ce petit matin ? Ces Hawks vont être sacrément emmerdants cette saison, notamment quand le trio De’Andre Hunter – John Collins – Clint Capela décide de faire de la défense de son cercle une priorité. Cette nuit ? La bonne tenue des leaders d’Atlanta dans leur partie du terrain a en tout cas coïncidé avec une forme que l’on décrira comme aléatoire, avec en premier lieu un Luka Doncic pas vraiment dans le rythme bien que toujours souriant. Luka, et Trae Young, tiens, un duo peu en vue en première mi-temps et laissant d’un côté Tim Hardaway Jr. et Kristaps Porzingis et de l’autre John Collins et Bogdan Bogdanovic assurer un peu de scoring, les deux Faucons cartonnant le début de match avant de laisser Cam Reddish et Kevin Huerter assurer en sortie de banc. Des Hawks très en place, un Doncic qui essaie des choses mais qui très vite se retrouve dans les griffes d’un De’Andre Hunter qui ne lui laissera PAS UN MILLIMÈTRE de toute la soirée, et les très surprenants et excitants finalistes de l’Est en juin dernier qui font logiquement la course en tête malgré un Trae Young qui se planque un peu au profit des copains. Trae Young qui finira par bazarder du parking, deux fois seulement, mais qui passera surtout sa deuxième mi-temps à régaler ses garnds sur pick and roll, pendant que Cam Reddish, Bogdan Bogdanovic ou… De’Andre Hunter se chargent d’alimenter la case shooting.

Ce bon vieux Dede donc qui, non content d’avoir mis les menottes à l’un des cinq plus gros talents offensifs de la planète (6/17 au tir et 5 ballons perdus au final), aura également mis le nez à la fenêtre en collant un ou deux gros tirs sur la tête de… Luka Doncic, décidément. Le 35-20 du troisième quart sera la claque de trop dans un match fini une bonne demi-heure avant le buzzer, et si Jalen Brunson s’amusera à gonfler sa ligne de stats en fin de match et que Jalen Johnson ouvrira son compteur scoring en carrière dans le garbage, la note finale sera salée pour des Mavs pas prêts, au contraire de Hawks qui semblent partis pour surfer sur leur belle forme de 2021, solides des deux côtés du terrain et avec une belle marge de progression compte tenu de l’entrée en matière timide de leur climatiseur préféré, auteur mine de rien de 19 pions et 14 passes, sacrée marge non de dieu.

Une première loupée pour Luka Doncic, qui a croisé par malchance celui qui s’annonce déjà comme l’un des plus terribles défenseurs de la Ligue cette saison. De’Andre Hunter et ses Hawks peuvent pour leur part dormir tranquille, la base est bonne et devrait leur garantir un bon paquet de victoires cette saison. A confirmer samedi soir à Cleveland, ça devrait aller hein, alors que les Mavs se déplaceront pour leur part à Toronto, ça devrait aller aussi.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top