Hawks

Trae Young ça commence à chauffer : 35 points sur la tête des Kings, Ice Trae a congelé la série de victoires de Sacramento

Trae Young 24 novembre 2022

Ce sourire, on le sait c’est pas rassurant pour la concurrence.

Source image : nba league pass

Il ne faisait pas partie des stars de ce début de saison, et disons que ça a pu le chauffer un tout petit peu. De plus en plus en rythme ces derniers temps, Trae Young a mené ses Hawks vers la victoire cette nuit, 115 à 106 face aux Kings. Une performance qui ne fait que confirmer la montée (ou chute ?) en température d’Ice Trae.

Les stats maison de ce gros choc de la nuit (si, si, on vous jure)

La question était posée il y a encore quelques jours.

Qui réalise un meilleur début de saison à Atlanta, entre Dejounte Murray et Trae Young ?

Parfaitement intégré dans le 5 majeur des Hawks, l’ex-meneur des Spurs était aussi clutch qu’en rythme, aussi offensif que défensif, pour démarrer son aventure sous ses nouvelles couleurs. Ce qui aidait la franchise de Géorgie dans bien des situations, mais laissait tout de même une question en apesanteur : mais que se passe-t-il avec Trae ? Sans tirer la sonnette d’alarme, Young était maladroit sur des floateurs qu’il rentre aveuglément, et ses choix étaient souvent hors rythme. Pas d’inquiétude pour autant, tout ceci n’était qu’une question de temps vu le talent du petit bonhomme.

Le temps est passé, et voici la bête de retour.

Après avoir claqué 33 points sur les Raptors tout en envoyant AJ Griffin au alley-oop pour la victoire, Trae a tenu le choc face aux Cavs malgré la défaite, et il est rentré au bercail pour s’occuper d’un beau client : les Kings, fiers de leur incroyable série de 7 victoires consécutives. Fortes émotions évidemment avec le retour de Kevin Huerter dans son ancienne franchise, mais fort challenge aussi pour une défense d’Atlanta qui était peu rassurante en terme de régularité cette saison. Face à une attaque aussi efficace que celle de Sacramento, il ne fallait pas se louper.

Les Hawks ont fait encore mieux, non seulement ils ont défendu nettement mieux que face à Cleveland, mais en plus ils ont puni les Kings de l’autre côté du terrain. Sachant que la défense n’est pas trop la préoccupation de De’Aaron Fox et ses potes, il fallait en profiter. Ce que Jalen Johnson, AJ Griffin et compagnie ont fait, en insistant lourdement sur la première période (72 points). Il fallait bien ça pour tenir, car la seconde période allait se transformer en boue offensive…

43 points en deuxième mi-temps, Malik Monk qui se croit à Paris, à peu de choses près les Hawks donnaient le comeback aux Kings et auraient pu s’arracher les cheveux.

Sauf que dans ces cas-là, quand Trae Young retrouve son vrai niveau de jeu, il n’y a plus de soucis à se faire.

Enchaînant les bonnes passes, les décalages malins et les missiles à trois-points, le All-Star d’Atlanta a écoeuré les boys de Mike Brown et a montré qu’il était le meilleur joueur sur le terrain. Sacramento avait pris la décision de monter haut en défense sur lui, allant jusqu’à la double-team fréquente afin de déstabiliser le maire de New York. Et bien il y a deux semaines, ça aurait certainement marché, mais maintenant que Trae a retrouvé son rythme, tout est plus compliqué. Une perf à 35 points et à de beaux pourcentages (11/19 au tir, 4/7 à trois points), voilà le gamin qu’on connaît et qui peut terroriser la NBA.

Et si vous y ajoutez le style et les célébrations, vous connaissez le tarif.

C’est de lui dont les Hawks auront besoin, notamment après la dinde de ce jeudi soir. Miami, Philadelphie et Denver dans les dix prochains jours ? De beaux tests pour Atlanta, et une belle occasion pour Ice Trae de rappeler qu’il a lui aussi sa place dans la discussion des très grands garçons de la Ligue. Le rendez-vous est pris.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top