Sixers

Le public de NOLA a scandé des « Où est Ben Simmons » face aux Sixers : +1 pour la vanne, mais faudrait déjà penser à avoir une équipe

Ben Simmons 11 août 2021

Il devrait plutôt scander des « Où est Zion Williamson ? » non ?

Source image : YouTube

Alors que les Sixers ont tranquillement fait leur loi sur le parquet des Pelicans cette nuit, le cas Ben Simmons continue évidemment de planer au-dessus de la franchise, à Philadelphie comme ailleurs, avec ou sans Ben. La preuve, le public de la Nouvelle-Orléans a gentiment chambré l’équipe de Philly lors du match d’ouverture.

« Où est Ben Simmons ? Où est Ben Simmons ? » Voilà les chants qu’on a pu entendre du côté du Smoothie King Center de la Nouvelle-Orléans, quand le jeune Tyrese Maxey était sur la ligne des lancers-francs dans les dernières minutes de la première mi-temps. Pas de doute, une partie du public des Pelicans s’est bien amusé cette nuit à défaut de pouvoir porter son équipe vers la win, les Pels se faisant désosser par Philadelphie 117-97. La preuve une nouvelle fois que la saga Ben Simmons colle à la peau des Sixers, même en dehors des frontières de Philly, et même quand le triple All-Star est loin du groupe. Pour rappel, le Boomer n’a pas participé à la première rencontre des Sixers dans cette saison 2021-22. La raison ? Vous la connaissez, Bennie a foutu le bordel à l’entraînement comme un U15 en pleine crise d’adolescence, et le coach l’a renvoyé à la maison. « Tu veux pas faire cet exercice Ben ? Allez, prends tes cliques et tes claques et rentre chez toi ». Hop, suspendu un match, ça t’apprendra grand. Mais maintenant que la suspension est purgée, c’est quoi en fait la suite pour Simmons et les Sixers ? Est-ce qu’il va tranquillement revenir à l’entraînement comme si rien ne s’était passé ? Est-ce que Joel Embiid – qui s’est lâché récemment sur Simmons – va l’attendre les poings fermés à l’entrée en compagnie de Tobias Harris à sa droite et Matisse Thybulle à sa gauche ? Mystère, mystère.

Plus sérieusement, si l’on en croit les dernières infos de The Athletic et les déclarations récentes de Doc Rivers, les Sixers vont laisser la porte ouverte à Ben Simmons pour revenir à l’entraînement aujourd’hui ou vendredi, et ils espèrent qu’il débarquera avec un meilleur mindset. Visiblement, ça croit aux miracles dans la ville de l’amour fraternel. Avant l’épisode de la suspension, Simmons arrivait au centre des Sixers sans même dire bonjour, et repartait sans même prendre sa douche. La stratégie de l’Australien semble bien claire désormais : pourrir l’ambiance au sein du groupe afin de forcer son transfert des Sixers au plus vite, même s’il faut sacrifier de l’argent (il a perdu 330 000 dollars supplémentaires suite à sa suspension, 1,7 million en tout pour l’ensemble des matchs ratés depuis la présaison). Une situation bien crade donc, comme l’a d’ailleurs souligné le Boomer Andrew Bogut tout récemment (via SEN), qui est même allé dire que l’équipe nationale australienne avait vécu des choses similaires avec Simmons. On ne va pas rentrer là-dedans, d’autant plus que le sélectionneur de l’Australie a répondu en affirmant que « Simmons était un bon coéquipier » (via news.com.au), mais ça montre bien que la réputation du bonhomme prend cher dans toute cette affaire. En tout cas, chez les Sixers, la ligne directrice n’a pas changé. Si Ben est prêt à tout pour obtenir son ticket de sortie de Philly, la franchise reste quant à elle campée sur ses positions et ne transférera pas Simmons contre autre chose qu’un All-Star.

Le contexte est évidemment tendu pour l’équipe de Philadelphie, mais le groupe reste bien soudé au milieu de ce bordel XXL. Cela s’est vu sur le parquet des Pelicans, où les Sixers ont fait le boulot en patron grâce à une grosse deuxième mi-temps. Prochaine étape ? La réception de Brooklyn vendredi. Avec ou sans Simmons ?

Source texte : The Athletic / ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top