Grizzlies

Ja Morant a cartonné les Cavs : 37 points et des highlights dans tous les sens, tiens on dirait un Top 5 meneurs

La saison dernière, Ja Morant avait lâché un véritable carton pour le premier match de l’année. Cette nuit ? Rebelote. Pour la rencontre d’ouverture des Grizzlies face aux Cavaliers, le phénomène de Memphis a lâché un véritable festival tout en donnant à bouffer aux amoureux de highlights. Quel crack ce Ja !

Vous vous rappelez de la déclaration de Ja Morant fin septembre, quand il a balancé au calme « Je fais partie des cinq meilleurs meneurs de la NBA » ? Sur le coup, on a un peu rigolé car faut bien avouer que la concu sur son poste est énorme. Mais Morant, lui, ne rigole pas du tout et il l’a montré dès sa première sortie contre les Cavaliers cette nuit : 37 points à 17/29 au tir, 6 rebonds, 6 caviars, 2 contres, et environ 18 highlights à lui seul. Pas de doute, le gamin est prêt à tout casser. Du début à la fin, Ja a éclaboussé la rencontre de son immense talent et dans les dernières secondes, il a même entendu des « MVP ! MVP ! » de la part d’un public de Memphis qui avait des cœurs dans les yeux pendant l’intégralité de la rencontre. « Avec ces chants de MVP, j’ai presque raté mes lancers-francs. J’étais choqué ». Eh bien va falloir t’y habituer Ja parce que si tu continues comme ça, ils seront de plus en plus fréquents. Sans son copain Dillon Brooks et face à une équipe des Cavaliers qui avait décidé d’aligner… Lauri Markkanen, Evan Mobley et Jarrett Allen dans le cinq (no joke), Morant a tout simplement survolé la rencontre pour guider les Grizzlies vers leur premier succès de la saison 132-121. Et quand on dit « survolé », c’est littéralement le mot car Ja a passé la moitié de son temps dans les airs pendant que les humains normaux étaient sur terre.

On vous prévient, ne soyez pas surpris si vous voyez Ja Morant genre à cinq reprises dans le Top 10 de la nuit. Parce que oui, dans la catégorie highlights, vous trouverez difficilement mieux. Demandez donc à ce pauvre Lauri Markkanen, qui s’est pris un contre monumental dans les dernières secondes de la première mi-temps alors qu’il pensait pouvoir conclure avec la planche. « A sensational skyscraper block ! » dira le commentateur des Grizzlies, complètement déchaîné. Demandez donc à Isaac Okoro, qui a vu Morant s’envoler au-dessus de lui pour conclure un alley-oop de l’espace à une main en contre-attaque. Demandez donc au nouveau pivot des Grizzlies Steven Adams, qui découvre quel kiff ça peut être de jouer avec un meneur comme Ja. On pourrait continuer comme ça encore longtemps, mais on préfère vous laisser découvrir le reste, car il y a encore quelques belles surprises. En tout cas, Ja Morant cette nuit, c’était le mélange parfait entre style, spectacle et efficacité. On a adoré ses highlights, mais on a aussi aimé sa façon de fermer la boutique quand les Cavaliers envisageaient de repartir de Memphis avec la victoire. Car c’est également Morant qui a marqué 11 points dans le quatrième quart-temps, dont deux floaters et un missile du parking dans les deux dernières minutes. Le patron, tout simplement.

Ja Morant Top 5 meneurs ? S’il continue comme ça, il va sérieusement rentrer dans la discussion. Certes, ce n’était que les Cavaliers en face mais connaissant le phénomène et ce qu’il a fait lors des derniers Playoffs, ce n’est pas vraiment une question d’adversaire…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top