Mavericks

Free Agency 2021 : Boban Marjanović prolonge d’une saison à Dallas, c’est le retour du géant du bout du banc

Boban Marjanovic

Un contrat pas vraiment à la hauteur du bonhomme.

Source image : YouTube/DetPistonsOfficial

Il faisait partie de ces dossiers qu’il convenait de gérer, Boban Marjanović vient de prolonger à Dallas pour une saison supplémentaire. Une bonne chose pour le grand pantin qui use occasionnellement de ses longueurs pour attirer la défense adverse. De l’autre côté du parquet, on fermera tout simplement les yeux une année de plus.

Ce n’est pas le scoop tant rêvé par les tabloïds, mais plutôt une prolongation venue à point nommé. Alors que son contrat arrivait à expiration cet été, Boban Marjanović a renégocié une allonge avec le front office de Dallas, laquelle a visiblement fait l’unanimité puisque l’intérieur est désormais lié aux Mavericks jusqu’à l’été prochain. Le salaire n’est pas indiqué par Tim MacMahon – analyste pour ESPN – mais devrait titiller les 3,5 millions de son précédent contrat. Un coup discret, bien plus que les deux premiers dossiers bouclés par Dallas cette nuit (Tim Hardaway Jr. et Reggie Bullock). De quoi offrir à la Mavericks Nation une impression de nouveauté, rapidement déconstruite lorsque l’on sait que Luka Doncic place des petits coups de pression en interne pour attirer du gros poisson dans les filets texan. Resigner des joueurs occasionnels c’est bien, mais il va falloir bien plus pour que Luka Magic ne tire plus la tronche.

C’est vêtu de l’habit des Sixers que Boban Marjanović a réalisé sa meilleure saison en carrière : 8,2 points, 5,1 rebonds et 1,5 assist à 63% au tir. Pour ses deux derniers exercices sous le maillot texan, la production statistique décroît mais le Serbe garde la pêche sur ses quelques séquences dans la peinture. La saison qui arrive laisse plus ou moins transparaître le rôle de Boban dans le roster de Dallas, vraisemblablement le même que lors de ses deux premières années chez les Mavericks. On cause d’un (très) grand monsieur de 2m24 qui se montre utile en attaque mais qui a besoin d’une carte pour retrouver son chemin sur une défense de pick-and-roll. C’est la raison pour laquelle Boban fait du bien dans le rôle d’un joker situationnel. L’adversaire laisse reposer ses intérieurs ? Le Boban offensif va se marrer, mais l’autre risque de demander son chemin à de multiples reprises. On attend le montant – donc – mais même si cette signature ne changera pas le cours de quarante-douze matchs, elle aura peut-être le mérite d’en faire gagner un ?

Le chapitre texan n’est pas terminé pour Boban Marjanović qui s’octroie le droit de rester là où ses segments sont prolifiques. Grand bien lui fasse, en attendant les renforts qui pourront plus sérieusement épauler Luka Doncic vers une très haute marche de postseason.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top