Suns

Devin Booker pointe ce matin à 542 points pour ses premiers Playoffs : ce chiffre est un record, car cet homme est un crack

Devin Booker record

Remballez Kendall, Devin Booker préfère les Playoffs NBA.

Source image : YouTube

Du haut de ses 24 ans, Devin Booker réalise des Playoffs immenses. Mieux, pour sa toute première apparition en postseason, D-Book vient tout simplement de dépasser Rick Barry avec un nouveau record de points inscrits lors des premiers Playoffs d’un joueur. Plutôt pas mal pour une première.

On peut désormais l’affirmer sans trop de problème : Devin Booker était prêt pour ce moment, lui qui quémandait au front office des Suns d’être plus compétitifs afin d’accrocher une place en Playoffs. Auteur d’un nouveau match à plus de 40 points (son troisième sur ces phases finales), Book régale depuis des semaines. Même si on connaissait tout le talent du garçon depuis quelques saisons et son don pour scorer, quoi qu’il arrive, on pouvait encore émettre quelques doutes sur son niveau de jeu dans les matchs qui comptent le plus, vue sa jeunesse et son manque d’expérience. Mais comme diraient nos chères grand-mères… que nenni. Que nenni car Booker fait preuve d’une maturité et d’un sang-froid hallucinants pour sa première fois. Et Dieu sait que ce n’est jamais facile les premières fois. Après avoir sali la défense du champion en titre, humilié l’équipe du MVP et de nouveau violenté une équipe de Los Angeles, la superstar des Suns fait maintenant mal aux Bucks en Finales NBA. Comme quoi, peu importe la défense, il trouvera toujours le moyen de scorer. Une information confirmée par ce record brisé, celui du nombre de points inscrits par un joueur lors de sa première apparition en Playoffs.

Après ce Game 4 lors duquel D. Book aura inscrit 42 points, ce dernier compte désormais 542 unités lors de ces phases finales. Un record qu’il aura l’occasion d’améliorer grandement, vu que ces Finales NBA nous promettent encore (au moins) deux matchs. Cette nuit Pat Connaughton, Jrue Holiday et Khris Middleton auront tous essayé en vain de ralentir l’arrière formé à Kentucky. Avec son toucher, main droite comme main gauche, son jeu à mi-distance qui ne cesse de gagner en efficacité et ses fadeaways dignes du Black Mamba, Booker aura écœuré les nombreux défenseurs qui se sont succédés sur lui. Un match à l’image d’une campagne de Playoffs héroïque, lors de laquelle Armanito n’aura cessé d’impressionner par son niveau de confiance, par sa réussite et par sa mentalité de tueur. Clutch, agressif, déterminé… les adjectifs ne manquent pas pour parler de cette jeune superstar… qui n’a même pas fini son run en cours.

Devin Booker est déjà rentré dans l’histoire des Playoffs. Un premier record battu, et une première consécration pour le leader des Suns. La première d’une longue série ? C’est en tout cas tout ce que l’on peut croire à en voir ses performances incroyables. Kobe Bryant avait dit à Booker d’être légendaire, et il semble bien que le fan du Mamba soit sur la bonne voie pour le devenir…

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top