Pelicans

Willie Green favori pour coacher les Pelicans : la nouvelle est cool, reste à voir si elle plaît à Zion Williamson

willie green 13 juillet 2021

Bonjour Monsieur Williamson, voici mon CV et ma lettre de motivation.

Source Image : Youtube

Jamahl Mosley à Orlando, les Wizards qui se rapprochent de Wes Unseld Jr., Becky Hammon prête à être head coach. Décidément, les petits nouveaux ont du succès en ce moment ! Le dernier en date, c’est Willie Green, assistant aux Phoenix Suns, qui semble être le favori pour devenir l’entraîneur des Pelicans. Attention, il faut quand même passer par un entretien d’embauche avec le maire de la ville : Zion Williamson. 

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les franchises s’activent avant la Draft pour trouver leur coach et notre gars sûr, Adrian Wojnarowski, se régale à nous faire suivre toutes ces quêtes au grand costume. La dernière info du Woj pour ESPN, ça concerne les Pels et Willie Green, qui serait le favori pour succéder à Stan Van Gundy. Après une seule saison à la tête des Pelicans, le moustachu préféré de la NBA avait été mis de côté par le front office, déçu que sa franchise ne se soit pas qualifiée en Playoffs. Quand on sait l’ambiance qu’il y a à NOLA, avec les proches de Zion qui balancent qu’il n’est pas heureux dans le Bayou, Trajan Langdon, General Manager de la franchise, a tout intérêt à faire bouger les choses pour que Zhanos soit tout content en Louisiane. Et on peut le comprendre, ok le mec n’a que 21 ans mais quand c’est l’un des joueurs les plus médiatisés de la Ligue depuis Gérard, il faut bien tout faire pour le garder. Parmi les candidats cités pour le poste de head coach, on retrouvait Charles Lee, actuellement assistant aux Bucks, ou encore Jacque Vaughn, ancien coach d’Orlando et maintenant assistant aux Nets. Sauf surprise, c’est donc finalement Willie Green qui devrait prendre place sur le banc de New Orleans. Ce qui aurait séduit le GM de NOLA, c’est la capacité de Green à être proche des joueurs, lui qui a aussi joué en NBA avant de changer de place sur le banc, troquant le maillot pour le costume d’assistant. Et le match entre les Pels et Willie semble parfait : New Orleans veut aller en Playoffs, Green joue les Finales avec les Suns et a été champion avec les Warriors aux côtés de Steve Kerr.

Ce qui est aussi valorisé par le board de la Nouvelle-Orléans, c’est le jeune âge de Willie. Âgé de 39 ans, il deviendrait le troisième coach le plus jeune de la ligue derrière Mike Daigneault d’OKC et Taylor Jenkins des Grizzlies. Et puis, ses années de joueur, Green doit s’en souvenir plutôt bien, lui qui a arrêté sa carrière il y a seulement six ans. En tout, l’assistant de Monty Williams aura joué douze saisons en NBA. S’il est surtout connu pour ses années à Philly, il ne faut pas oublier que notre cher Will a joué une saison à New Orleans, à l’époque Hornets, alors oui c’est sûrement anecdotique mais ça peut jouer. Pour ce qui va peut-être être sa première expérience en tant que coach principal, les attentes seront élevées autour du natif de Détroit. Obtenir la confiance du proprio Zion et de la star Ingram, apporter une philosophie de jeu au jeune groupe des Pels, et puis discuter avec Trajan Langdon sur ce qu’ils vont faire du pick 10 à la Draft… Trader pour un vétéran, choisir encore un jeune à développer ? On verra bien. En tout cas, s’il est réputé pour être proche des joueurs, il va falloir faire ses preuves rapidement car Zion et les siens ont envie de connaître la postseason.

Après cinq saisons en tant qu’assistant, Willie Green pourrait bien connaître sa première expérience de head coach en Louisiane, aux côtés de Zion et Cie. Pour une première fois, former l’un des plus gros (le terme est minutieusement choisi) potentiels de ces dernières années, ça va c’est plutôt sympa, même si ça fout sûrement un peu la pression.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top