Jeux Olympiques

Team USA perd encore en match de prépa, cette fois contre l’Australie : Patty Mills a fait sa loi à Vegas, au moins Pop’ connaît son bourreau

Team USA Patty Mills 13 juillet 2021

Patty Mills qui fait la totale à Team USA, normal quoi.

Source image : Youtube

Deux jours après une défaite surprenante contre le Nigéria, Team USA avait de nouveau rendez-vous sur les parquets de Las Vegas pour défier l’Australie. Spoiler, y’a encore du boulot pour Gregg Popovich. 

L’ogre américain avait envie de se rassurer cette nuit à Vegas mais encore fallait-il battre l’Australie, une nation autrement plus référencée que le Nigéria (no disrespect). Si les Boomers ne pouvaient pas compter sur Ben Simmons, lequel travaille ses skills à Philly, il y a quand même du beau monde sur le parquet avec Patty Mills, Joe Ingles, Matisse Thybulle, Aron Baynes ou encore Matthew Dellavedova, le désormais ex-Cavs. 4ème du dernier mondial, 4ème aux JO, abonnée à la médaille au chocolat mais toujours présente, on parlait là d’un vrai adversaire pour les Ricains et une équipe à surveiller pour le prochain podium olympique. Pour relever ce défi, Gregg Popovich décide de changer son cinq. Exit Jayson Tatum et Bam Adebayo et bienvenue à Draymond Green et Jerami Grant, c’est l’heure de faire des tests. Malheureusement pour Pop’, l’époque où Team USA pouvait tranquillement monter en température est révolue et l’opposition est autrement plus relevée de nos jours. Pourtant ce match, les Ricains avaient la place pour le gagner. Devant à la pause, ils avait réussi à préserver une avance de presque dix points dans le troisième quart avant de prendre un petit 19-6 qui fait mal, grâce notamment à un Patty Mills omniprésent. Tu t’arraches pour revenir, Jayson Tatum t’offre même le lead de nouveau à quatre minutes de la fin et rebelote, nouveau trou noir et un 11-1 Australien pour terminer la rencontre. Échec et mat.

Évidemment, une défaite contre l’Australie, ça n’a rien de bouleversant puisqu’on parle d’une grosse nation mais quand même… Team USA a donc un bilan de 0-2 pour attaquer sa préparation pour les Jeux Olympiques, le tout à domicile et avec une équipe proche de celle qui doit s’envoler pour le Japon d’ici quelques jours. On ne va pas commencer à s’inquiéter trop rapidement, surtout qu’il ne s’agit que de matchs amicaux, mais quand on voit la qualité du roster, on se dit quand même qu’il y a moyen de renvoyer une meilleure image que celle affichée cette nuit. Défensivement, c’est triste, ils se sont encore fait dominer au rebond et surtout, on sent plus un ensemble d’individualités qu’un vrai groupe à l’heure actuelle. Pour nos amis les Kangourous par contre, c’est une victoire qui risque de rester sur le tableau de chasse un moment. Le collectif est bien en place, le capitaine Patty Mills a encore fait le taf (22 points) alors que Matisse Thybulle s’est montré très précieux en sortie de banc des deux côtés du terrain. De bon augure avant de retrouver l’Allemagne, l’Italie et le Nigéria dans la poule B. Le seul point noir de la soirée c’est la sortie de Baynes sur blessure. À surveiller à douze jours du début des hostilités.

Team USA a encore failli cette nuit et ça fait déjà deux défaites pour les protégés de Pop’. Rendez-vous dès la nuit prochaine avec un nouveau choc, contre l’Argentine cette fois. Il faudrait peut-être retrouver la recette du succès d’ici-là. 

Boxscore Team USA 13 juillet 2021

Boxscore Australie 13 juillet 2021

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top