Suns

Les Suns brillent toujours plus : élimination des champions d’abord, sweep en sifflant ensuite, il fait de plus en plus chaud en Arizona

Phoenix Suns Cactus 9 mars 2020

On ne connaît pas d’endroit plus hostile aujourd’hui…

Source image : YouTube

Les Suns attendaient désespérément une participation en Playoffs depuis 2010. À l’époque, Steve Nash et Amar’e Stoudemire avaient porté Phoenix jusqu’en Finale de Conférence Ouest. Onze ans plus tard, les Cactus sont de retour à ce stade derrière les exploits de Chris Paul et Devin Booker, et semblent tout simplement inarrêtables.

Il y a encore un an, aucune personne normalement constituée ne pouvait envisager un tel scénario. Les Phoenix Suns en Finale de Conférence Ouest, what ?!?! La franchise de l’Arizona, bien qu’en progrès lors de la première saison du coach Monty Williams sur le banc, restait sur plusieurs saisons dans les profondeurs de l’Ouest et affichait un bilan de 26 victoires pour 39 défaites au moment de l’interruption de la saison 2019-20 pour cause de COVID. Nous sommes aujourd’hui le 14 juin 2021 et la réalité est incontestable : les Suns viennent de rouler sur les Denver Nuggets après avoir déjà envoyé LeBron James et ses Lakers en vacances, et n’ont désormais plus qu’à attendre leur futur adversaire – le Jazz ou les Clippers – pour ensuite essayer de choper une place en Finales NBA, ce qui serait une première depuis 1993 et les années Charles Barkley. Pas de doute, les Suns font aujourd’hui honneur à la superbe deuxième place décrochée en saison régulière. Et ceux qui doutaient de leur capacité à retranscrire cette domination en Playoffs sont plutôt silencieux désormais. Alors certes, on peut toujours souligner la blessure d’Anthony Davis au premier tour et l’absence de Jamal Murray au second, mais il faut vraiment être de mauvaise foi pour ne pas donner le plus grand des crédits à cette très belle machine collective de Phoenix. Les champions en titre ont fini par rendre les armes et la bande au MVP n’avait tout simplement pas… les armes, ce qui montre bien à quel point il faut être au top du top pour espérer rivaliser avec ces Suns version 2021.

D’après les chiffres d’ESPN Stats & Info, les Cactus sont non seulement devenus la première équipe dans l’histoire de la NBA à atteindre les Finales de Conférence après avoir regardé les Playoffs à la TV pendant une bonne décennie, mais surtout ils semblent intouchables en ce moment. Toujours selon cette même source, Phoenix est la seule équipe en un quart de siècle à enchaîner cinq matchs en ayant au moins une fois dans la rencontre une avance de 20 pions. Clairement, ça rigole pas. Offensivement comme défensivement, ça tourne à plein régime et les Suns sont actuellement sur une série de sept victoires consécutives en PO, trois face aux Lakers et quatre face aux Nuggets, ce qui représente un record de franchise. Et si on dézoome un peu, on se rend compte que les Cactus affichent un bilan exceptionnel de 66 victoires pour 23 défaites (!) si on prend en compte la bulle de l’an passé en plus de la saison régulière 2020-21 et les Playoffs. C’est justement dans cette bubulle d’Orlando que les Suns ont véritablement commencé à changer de dimension. Invaincus chez Mickey, les hommes de Monty Williams avaient montré qu’ils pouvaient être une équipe très sérieuse sous l’impulsion notamment de Devin Booker, Deandre Ayton ou encore le meneur vétéran Ricky Rubio. Aujourd’hui ils jouent comme la meilleure équipe de la Ligue. L’arrivée de Chris Paul durant l’intersaison, sans oublier le recrutement d’un joueur comme Jae Crowder, a permis aux Cactus de monter très très haut, plus haut que ce que l’on pensait. Et désormais, ils veulent évidemment continuer à piquer très fort. La frayeur CP3, blessé à l’épaule en début de série face aux Lakers, semble faire partie du passé vu la masterclass qu’il a sortie hier, l’infirmerie est quasiment vide, et les voyants sont au vert pratiquement partout. La saison magique des Suns peut-elle vraiment se terminer en apothéose ?

Le soleil de Phoenix brille de plus en plus fort, et le désert de l’Arizona est aujourd’hui l’un des endroits les plus hostiles de la planète NBA. De Chris Paul à Devin Booker en passant par Deandre Ayton, Mikal Bridges ou encore Jae Crowder et Cameron Payne, les Suns n’ont absolument laissé aucun espoir aux Nuggets. Trop complets, trop solides, trop forts tout simplement. Va vraiment falloir se retrousser les manches pour sortir ces gars-là. 

Source stats : ESPN Stats & Info

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top