News NBA

Preview de la soirée NBA : les Lakers débutent leur virage serré vers les Playoffs face aux Nuggets, avec un carrosse… cabossé

Comment dois-je négocier mon virage avec un pneu crevé et un essuie-glace cassé ? Réponse A : je freine sur Nikola Jokic. Réponse B : je m’encastre sur Nikola Jokic.

Source image : YouTube

Demandez le programme ! On est lundi, ze best day of ze week et huit rencontres accompagnent cette nuit étoilée, avec pratiquement que des duels d’équipes qui se collent au classement. Le money time de la saison régulière débute donc sous vos yeux ébahis. 

1h : Pistons – Magic : un beau petit duel de tanks que nous avons là. L’A41 Centurion de Detroit mène pour l’instant d’une courte avance dans sa course face au FV214 Conqueror d’Orlando (ok on n’y connait rien en char d’assaut). Ce soir, nos deux véhicules seront tous deux décimés de beaucoup de leurs pièces, mais dans le terrain de jeu cruel qu’est la NBA, cela peut s’avérer être un avantage. Point bleu-blanc-rouge-baguette-croissant-camembert : Killian Hayes et Sekou Doumbouya seront sans doute titulaires. Le 13e face au 14e, c’est un duel du haut de tableau, suffit juste de le mettre à l’envers.

1h : Wizards – Pacers : autre duel d’équipes au coude à coude, les Wizards de Mr Triple-Double face aux Pacers d’un revenant déjà bouillant : Domantas Sabonis, auteur de 26 points (à 66,7%), 19 rebonds et 14 rebonds le jour de la fête du travail. Si les présences de Jeremy Lamb et Malcolm Brogdon ne sont pas encore tout à fait sûres, les Pacers ont l’occasion de conforter leur place de neuvième de la Conférence Est… ou de chiper la place du dessus aux Hornets. Le deal est quasi le même pour les joueurs de la capitale, dixième du classement et qui peuvent mettre un peu plus les Raptors dans le rétro.

1h30 : Pelicans – Warriors : « Another one » comme dirait ce bon vieux DJ Khaled. Another one duel de concurrents directs avec celui entre les Pels et les Warriors. Le vent est dans le dos des Oiseaux avec deux victoires de rang dont une très costaud en prolongation face aux Wolves la veille. Les Guerriers devront donc se méfier d’un Zion en forme et d’un roster adverse presque au complet, surtout s’ils veulent sécuriser leur place dans le top 9.

2h : Hawks – Blazers : « L’Est face à l’Ouest, l’âge contre la jeunesse, pour le combat des hommes de bonne volontés« , dirait le speaker du combat entre Apollo Creed et Ivan Drago de Rocky IV. Les Hawks, cinquièmes de l’Est semblent comme dans le film être plus armé pour disposer des Blazers, septièmes de l’Ouest. Un Trae Young qui revient fort de son bobo à la cheville fera face à un Damian Lillard qu’on met sous pression en lui faisant comprendre que ce ne sont pas les Blazers qui l’emmèneront vers le titre.

3h : Bulls – Sixers : les Sixers ont un penalty à transformer ce soir. Pour continuer leur marche en avant et continuer de garder le fauteuil de leader de l’Est chipé aux Nets. Un petit voyage à Chicago pourrait leur faire le plus grand bien. En pleine confiance après un joli buzzer-beater de Ben Simmons la veille face aux Spurs, Phila ne peut que se satisfaire de l’apéritif dressé avant les Playoffs, et ce sera d’ailleurs le premier d’une longue série. Peut-être pas de Nikola Vucecic et de Zach LaVine côté Bulls, ça sent donc le roussi pour eux comme beaucoup trop de fois cette saison.

3h : Grizzlies – Knicks : ce n’est pas un pénalty mais un coup-franc à 20 mètres pour notre belle surprise de l’année que sont les Knicks. A voir comment le mur des Grizzlies se positionnera pour dévier ou non la frappe cadrée. La présence du soldat de l’intérieur Nerlens Noel n’est pas assurée, mais pas sûr que ça empêche la Grosse Pomme de rouler sur des Ours qui manquent cruellement de régularité dans leurs résultats.

4h : Lakers – Nuggets : LeBron a rejoué mais LeBron a déjà besoin de reposer sa cheville. Logique, il s’agit de ne pas faire le kamikaze avant le Playoffs Play-in que King James a clamé ne pas envisager et ne pas apprécier. Invité surprise et absent de dernier minute : le meneur titulaire des Lakers Dennis Schroder, rien que ça. En face, on parle juste des Nuggets qui viennent d’enchaîner cinq victoires avec un certain Nikola Jokic qui grignote la Ligue à lui tout seul, en attendant de gringotter son trophée de MVP. Il va falloir sortir un collectif bien huilé de joueurs habitués au rôle de second couteau pour voir les Gens du Lac faire une belle perf’, qu’ils n’ont d’ailleurs pas d’autre choix que de faire.

4h : Jazz – Spurs : le Jazz va pouvoir faire danser les Spurs cette nuit, même si on a vu un San Antonio surprenant ces dernières semaines et capable d’embêter beaucoup d’équipes mieux classés et aux objectifs bien plus élevés que les siens. Des fins de match rocambolesques et mal gérées ont fait défaut aux Texans qui peuvent pour le coup compter ce soir, sur Dejounte Murray, DeMar DeRozan et Jakob Poeltl, absents hier lors de la défaite au buzzer face aux Sixers. Mike Conley ne sera pas là mais pas de panique : le meilleur sixième homme de l’année Jordan Clarkson et le meilleur défenseur de l’année Rudy Gobert vont tenir la baraque.

Encore une belle soirée de panier-ballon au pays de l’Oncle Sam. Si vous en êtes au niveau expert, il y a vraiment de quoi vous satisfaire, niveau intermédiaire, idem, niveau débutant, idem. Pas d’excuse pour se régaler, donc.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top