Lakers

Au tour de LeBron James de défoncer le play-in tournament : « Celui qui a inventé cette m*rde mérite d’être viré »

C’est drôle, ils en parlent tous seulement quand ils sont concernés.

Source image : YouTube

En lâchant un nouveau match à la maison face aux Raptors cette nuit, les Lakers continuent de glisser dangereusement dans la Conférence Ouest. Désormais à égalité parfaite avec les Mavericks et les Blazers, les champions en titre n’ont jamais été aussi proches du play-in tournament. Un play-in tournament qui ne plaît pas du tout – mais alors pas du tout – à LeBron James.

Il y a environ trois semaines, Luka Doncic avait déjà bâché le concept du play-in tournament en disant que jouer une qualification sur deux matchs après 72 rencontres de régulière n’avait pas sens. En conférence de presse d’après-match cette nuit, LeBron James est allé encore plus loin. Mais avant de se pencher sur ses propos, rapide remise en contexte. Dimanche, les Lakers ont perdu leur troisième match consécutif face aux Raptors après des défaites contre les Wizards et les Kings. Une troisième défaite, et la sixième en sept matchs, pour un bilan global de 36 victoires pour 28 revers, synonyme de sixième place à l’Ouest. Sachant que Portland retrouve soudainement des couleurs avec quatre victoires de suite, les champions en titre sont clairement sous la menace d’une participation au play-in tournament, d’autant plus que notre ami LeBron ne semble pas encore tiré d’affaire avec son bobo à la cheville. Revenu pour les deux dernières rencontres de Los Angeles après cinq semaines d’absence, le King est sorti dans le quatrième quart-temps face aux Raptors, encore une fois à cause d’une cheville douloureuse. Alors on s’inquiète forcément un peu dans la Cité des Anges, même si James s’est montré plutôt rassurant derrière les micros après la rencontre. Tout ça pour dire que la situation actuelle n’est pas facile pour le tenant du titre et la frustration gagne en intensité à l’approche de la fin de la saison régulière. Quand un journaliste a demandé à LeBron comment il gérait sa blessure sachant que la menace du play-in tournament est réelle, le King s’est lâché (via Spectrum Sportsnet).

« Si je ne suis pas à 100% ou quasiment à 100%, la place à laquelle on finit n’aura de toute façon pas beaucoup d’importance. C’est comme ça que je vois les choses. Si on termine sixièmes, cinquièmes, peu importe, si on est dans ce truc qu’est le play-in… Celui qui a inventé cette m*rde mérite d’être viré, mais peu importe. »

Pas besoin d’être un génie pour comprendre que LeBron n’est pas un grand fan du play-in tournament. Juste bizarre qu’il monte sur ses grands chevaux pile-poil quand il est concerné, un peu comme Luka d’ailleurs. Si on peut critiquer le play-in sur plusieurs points tout à fait valables, le timing de la déclaration du King le décrédibilise forcément un peu. Mais que ça lui plaise ou non, James doit faire avec. Bien évidemment, les Lakers ne seraient jamais dans une telle situation si Anthony Davis et LeBron n’étaient pas passés par la case infirmerie pendant plusieurs semaines. En bonne santé, on parle probablement de la meilleure équipe de la Conférence Ouest et l’un des très grands favoris pour remporter un nouveau titre. Sauf que dans une saison, les blessures et les absences font partie du jeu, encore plus cette année avec le contexte COVID qui entoure la régulière. Les Lakers ont cependant toujours leur destin entre les mains s’ils veulent éviter le play-in tournament. Théoriquement, s’ils gagnent l’ensemble de leurs huit derniers matchs, ils seront automatiquement qualifiés pour les Playoffs. Après, quand on voit leur calendrier (Nuggets, Clippers, Blazers, Suns, Knicks, Rockets, Pacers, Pelicans), ça sera clairement tendu, d’autant plus que LeBron et AD ne sont pas encore de retour au top.

Des superstars qui doivent retrouver leur rythme tout en surveillant leurs petits bobos, un calendrier compliqué, une dynamique pourrie, des automatismes qui manquent… la fin de saison des Lakers est loin d’être un long fleuve tranquille. Pas idéal avant les Playoffs, surtout après une campagne compressée et une intersaison historiquement courte il y a quelques mois pour les Lakers. On comprend que la perspective d’un play-in tournament n’enchante pas LeBron et sa bande.

Source texte : Spectrum Sportsnet

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top