International

Monaco remporte l’EuroCup avant de découvrir l’EuroLeague l’an prochain : Ludovic Giuly peut être fier, la relève est assurée

Monaco Ludovic Giuly 1 mai 2021

L’EuroLeague va être fun avec nos deux représentants du championnat de France l’année prochaine !

Source image : YouTube/AS Monaco

Vainqueur à Kazan au bout du money time, la Roca Team s’est offert le premier trophée européen de son histoire, hier soir. From la NM2 to le sommet de l’EuroCup real quick, on aura même le bonheur de retrouver Monaco en EuroLeague la saison prochaine. Anything is possible comme dirait Kevin Garnett.

Quand un représentant du championnat de France dispute une finale européenne, on se doit d’être derrière lui. Cela fait partie du code du supporter français, et tant pis si on parle du club de la Principauté. Les amoureux de belles histoires en ont eu pour leur argent ce vendredi avec le sacre de Monaco en EuroCup, balayant l’Unics Kazan d’Isaiah Canaan et du MVP, Jamar Smith, avec leur budget quasiment deux fois plus important (2-0). La première moitié du boulot avait été faite au Stade Louis II trois jours plus tôt, Abdoulaye N’doye validant la victoire avec une interception clutch à 12 secondes de la fin du match (89-87). Arrivés en Russie au terme d’un voyage éreintant débuté au petit matin, le lendemain du Game 1, les Monégasques n’avaient pas l’intention de rester faire du tourisme. Les hommes de Zvezdan Mitrovic (ex-ASVEL) se sont amusés avec notre rythme cardiaque en attendant un and-one libérateur de J.J. O’Brien à 10 secondes du terme pour prendre le lead final que Marcos Knight s’occupera de verrouiller sur la ligne des lancers-francs (86-83). Auteur de 24 points de moyenne sur les deux matchs, Rob Gray repart avec le trophée de MVP des Finales sous le bras avant de s’attaquer à l’élite européenne dès la rentrée prochaine.

Finalistes de la première Ligue des Champions organisée par la FIBA en 2018, les Monégasques ont continué leur ascension fulgurante parmi le gratin européen alors que les souvenirs de la quatrième division qui datent de 2012 sont encore vifs. En plus de ce succès, la Roca Team a gagné le droit de découvrir l’EuroLeague où elle représentera donc notre bon vieux championnat de France en compagnie de l’ASVEL de Tony Parker la saison prochaine. C’est évidemment une excellente nouvelle pour les fans de basket hexagonal qui pourront donc voir Damien Inglis, Mathias Lessort ou encore Wilfried Yeguete se confronter aux meilleurs écuries du continent. Peut-être même que cela va décider l’actuel meneur des Nets, Mike James, à rejoindre le Rocher plus tôt que prévu. La star du CSKA Moscou et second meilleur scoreur d’EuroLeague avait en effet déclaré l’année dernière être intéressé par terminer sa carrière à Monaco pour le cadre de vie offert par la Principauté.

Un club du championnat de France remporte la C2 pour la première fois depuis le CSP Limoges en 1988. On fêtera forcément cela en portant un petit toast à Ludovic Giuly, Sébastien Squillaci et Shabani Nonda qui étaient passés tout proche de l’exploit en 2004. Normalement, ça devrait aussi raviver de vieux souvenirs chez les footeux.

Source texte : Delfi

1 Comment

1 Comment

  1. dam dou

    1 mai 2021 à 23 h 59 min at 23 h 59 min

    L’AS Monaco du foot avait aussi fait une finale de C2 en 1992 avant de faire finale de C1 en 2004.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top