Hornets

LaMelo Ball et Miles Bridges ont trouvé leur surnom : c’est qu’on commence à être hypés par les Hornets et leur duo « AirBnB »

LaMelo Ball Miles Bridges (13 février 2021)

Une belle histoire d’amour est née entre ces deux-là !

Source image : Youtube

LaMelo Ball et Miles Bridges forment un duo qui devrait avoir de l’avenir. Chaque matin ou presque, les deux gamins squattent le Top 10, le premier envoyant souvent le second dans les airs pour des alley-oops bien violents. Alors comme le veut la tradition, il faut bien trouver un petit nom à cette connexion entre les deux Hornets. 

Les Frelons tournent bien mieux que prévu depuis le début de saison et nous offrent pas mal de bon basket depuis la reprise. Le jeune collectif coaché par James Borrego cumule en effet les belles séquences. Un certain LaMelo Ball, entouré d’une sacrée hype depuis plusieurs années déjà, n’est pas du tout étranger à tout ça et a trouvé un partenaire à même de rattraper ses caviars en la personne de Miles Bridges. La connexion entre les deux est flagrante et se vérifie de match en match. Et comme tout bon duo mérite un surnom, les internautes ne manquent pas de faire leurs propositions ces derniers jours. C’est à ce moment-là que Airbnb, géant de la location de logements de particuliers, est entré en jeu en proposant le nom de son entreprise comme surnom pour illustrer la complicité entre le passeur et son voltigeur. Bon, ce n’est pas très recherché mais c’est par contre très adapté au duo. Air pour les alley-oops, B pour Ball et l’autre B pour Bridges. Franchement ça le fait non ? En tout cas LaMelo semble kiffer. De notre côté, après l’inoubliable et très fructueuse marque « Big Baller Brand » du daron LaVar Ball, il fallait bien qu’on propose le terme « BBB connection » regroupant bien sûr Ball et Bridges ainsi que l’illustre Bismack Biyombo. On attend désormais vos propositions, à vos claviers messieurs dames !

Revenons-en à nos moutons, enfin, plutôt nos Frelons. On savait le jeune LaMelo très attendu, et pour l’instant, son impact se révèle encore plus positif et surtout plus rapide qu’attendu. Après un très court temps d’acclimatation à l’exigeante NBA, le talentueux meneur a trouvé la recette et nous semble déjà être très à l’aise après seulement quelques semaines dans la Ligue. 14,6 points à 44,2% au tir dont 35,3% à 3-points, 6 rebonds et 6 passes pour le garçon, bien d’autres rêveraient d’une telle production au sein de la Grande Ligue. Le tout a encore largement été revu à la hausse depuis l’intégration du chouchou de LaVar dans le cinq de départ début février, le troisième choix de la Draft 2020 tournant à 21 points à 46% au tir dont 45% à 3-points, 6 rebonds, 6 passes et 1,6 interception en 34 minutes lors des sept rencontres disputées depuis. Le nom de famille Ball nous fait très souvent marrer mais il faut bien avouer que le petit LaMelo est lui en train de se faire un prénom et s’inscrit comme l’actuel favori pour le titre de Rookie de l’Année. Néanmoins, si l’on parle tant de ces Hornets, ce n’est pas uniquement pour les beaux yeux du cadet de la famille Ball. Les satisfactions sont nombreuses au sein du collectif de Caroline du Nord, entre un Gordon Hayward retrouvé, un Terry Rozier bien trop chaud (et il l’a encore montré la nuit dernière contre les Wolves avec ses 41 points), et les apports bien utiles de Miles Bridges et P.J. Washington notamment. De quoi espérer quelques représentants au All-Star Weekend ?

Selon les informations du toujours très bien informé Adrian Wojnarowski d’ESPN, la NBA se montrerait très intéressée par une participation de LaMelo Ball au Skills Challenge. On imagine vraiment bien un garçon aussi doué que LaMelo dans une compétition de la sorte, et on le voit d’ailleurs mal refuser l’invitation si elle se matérialise dans les prochains temps. Pour rappel, la NBA a décidé de regrouper l’ensemble des festivités sur un seul et même jour, le dimanche 7 mars à Atlanta. Le Skills Challenge se tiendrait avant le match des étoiles, en compagnie de la bataille à 3-points entre les différents snipers de la NBA. Le Slam Dunk Contest se tiendrait lui pendant la mi-temps du match. De quoi permettre à Miles Bridges de retrouver le concours de dunks et son compère LaMelo à l’hôtel ? Possible. On pourrait aussi voir Gordon Hayward être sélectionné parmi les douze heureux élus formant l’équipe All-Star de l’Est, même si la concurrence est accrue. La bataille des votes fait rage ces derniers jours, et l’ancien Celtic ne part pas du tout favori, mais on ne sait jamais.

La belle complicité entre LaMelo Ball et Miles Bridges pourrait donc avoir trouvé son petit surnom avec cette désignation « AirBnB ». Malgré ses 19 ans, LaMelo n’a lui pas du tout froid aux yeux et enchaîne les belles performances avec une grande maturité. De quoi s’offrir une première apparition au All-Star Game en tant que participant au Skills Challenge ? Ce serait un beau début !

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top