Jeux Olympiques

Team USA prévoit une bulle pour se préparer aux JO : plan à 3 avec l’Espagne et l’Australie à Las Vegas, ça promet !

On dirait le titre d’une émission de téléréalité.

Source image : Cuatro

Avec une ouverture des Jeux Olympiques le 23 juillet prochain, soit potentiellement un jour seulement après la fin des Finales NBA, Team USA tente de trouver des solutions pour pouvoir aborder la compétition de la meilleure des manières malgré la proximité des deux calendriers. 

Et c’est ainsi qu’une bulle pré-olympique semble aujourd’hui être dans les tuyaux selon Brian Windhorst d’ESPN. En effet, si l’on en croit ses propos, USA Basketball prévoit de reprendre le concept utilisé pour la fin de saison 2019-20 dans le cadre de sa préparation aux JO, en collaboration avec l’Espagne et l’Australie, qui en feraient également partie. L’idée, c’est de réunir ces trois nations à Las Vegas à partir de début juillet (les States souhaitent commencer leur camp d’entraînement autour du 4 juillet) pour pouvoir organiser des matchs de prépa et s’entraîner, en restant au maximum à l’abri du COVID avant de décoller vers Tokyo. Pourquoi l’Espagne et l’Australie ? Car ces deux pays contiennent pas mal de joueurs NBA, comme Team USA bien évidemment. Et comme on sait que le calendrier de préparation aux JO va se chevaucher avec les Playoffs début juillet, c’est un moyen pour se faciliter la tâche d’un point de vue logistique et en matière de flexibilité. On se dit que la France pourrait aussi en faire partie car on a quand même un certain nombre de gars importants qui jouent dans la Grande Ligue, mais visiblement c’est pas prévu. Et puis bon, réunir Français et Espagnols dans un environnement fermé pendant deux semaines, y’a moyen que ça fasse des étincelles alors vaut mieux éviter.

À l’heure actuelle, l’incertitude règne forcément par rapport aux effectifs des différentes nations pour les Jeux Olympiques, notamment les poids lourds. Déjà parce que juillet c’est pas demain et qu’on est qu’au stade des pré-sélections, mais surtout parce que ça peut dépendre du parcours en Playoffs des joueurs NBA concernés. Est-ce qu’un Kawhi Leonard ou un LeBron pourra participer aux JO si ça joue les Finales ? Et pour nous Français, est-ce que Rudy Gobert sera dispo dans le cas où le Jazz va très loin en postseason ? Comme le mentionne Joe Vardon de The Athletic, habituellement, dans un monde normal, les effectifs doivent être fixés trois semaines avant le début des JO, sans possibilité de remplacer les joueurs. Autrement dit, dans ce scénario-là, les joueurs qui jouent les Finales NBA 2021 ne pourront pas participer à la plus prestigieuse des compétitions internationales (à moins qu’ils soient sélectionnés malgré leur participation aux Finales, mais dans ce cas ils seraient indisponibles pour la prépa) et ça, c’est un scénario que veut éviter Jerry Colangelo, le boss d’USA Basketball.

« On voudrait pouvoir remplacer des joueurs, même après le début du tournoi olympique. On espère que les hautes instances vont comprendre. Avec tout ce que nous avons traversé au niveau mondial, et dans notre pays, l’année passée avec cette pandémie, toutes les règles concernant les effectifs ne devraient pas exister. Elles [les hautes instances, ndlr.] devraient permettre à tous les pays, pas juste nous, la possibilité d’avoir leurs meilleurs joueurs. Pour cela, nous avons besoin de flexibilité jusqu’à la dernière minute. »

On verra comment le Comité International Olympique et la FIBA gèrent ça. Mais on peut comprendre la demande de Jerry Colangelo, et on imagine que les dirigeants des autres grandes nations du basket sont d’accord avec lui, même s’ils ne seraient sans doute pas contre le fait de voir LeBron ou KD rester à la maison parce qu’ils jouent les Finales. On apprend aussi via ESPN qu’aucune période de quarantaine ne sera demandée au moment d’arriver à Tokyo, uniquement des tests COVID. Cela signifie qu’un joueur qui arrive à la dernière minute devrait pouvoir rejoindre assez vite son groupe. C’est Jerry qui va être content.

À cinq mois et demi du début des Jeux Olympiques, il reste beaucoup de paramètres à définir et les joueurs NBA sont particulièrement concernés par cela. Des adaptations sont réalisées mais surtout, de la flexibilité est demandée dans ce contexte définitivement pas comme les autres. 

Source texte : ESPN, The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top