Hawks

Un Clint Capela historique lâche un triple-double monstre : 13 points, 19 rebonds, 10 contres et une forme o-lym-pique

Après une performance déjà bien sale face à Detroit, Clint Capela a remis le couvert en claquant un triple-double du futur dans la victoire des siens face à Minnesota : 13 points, 19 rebonds et… 10 blocks. Il devient à l’occasion le premier joueur depuis Kareem Abdul-Jabbar à comptabiliser 45 rebonds et 15 blocks en l’espace de deux matchs. Bientôt le skyhook ?

Les Hawks étaient à la recherche d’un protecteur d’arceau quand ils ont trade pour Clint Capela il y a un an de ça, et on peut dire qu’ils ne se sont pas trompés dans le choix du bonhomme. Les Wolves peuvent en témoigner puisqu’ils se sont tout simplement retrouvés face à une muraille suisse qui a contré cette nuit tout ce qui bougeait. Clint Capela finit la rencontre avec un triple-double bien méchant, 13 points, 19 rebonds et 10 blocks, d’ailleurs le Suisse est sur des bases historiques puisque il avait déjà affolé les compteurs mercredi dernier face à Detroit en sortant un match à 27 points et 26 rebonds dont 12 offensifs, plus 5 contres pour se rincer la bouche. Clint Capela devient donc le premier joueur depuis Kareem Abdul-Jabbar – en 1975 ! – à comptabiliser 45 points et 15 contres en l’espace de deux rencontres. Le Suisse est actuellement sur une autre planète et lors des derniers matchs il a par ailleurs pris 19 rebonds offensifs. Personne n’a réussi à l’arrêter et si il continue à poster ce genre de stats il faudra commencer à parler de lui pour un possible match étoilé. 

Si Capela a sali la feuille de match, il n’est pas le seul Faucon à l’avoir fait ce vendredi soir face à de tristes Timberwolves. Trae Young continue ainsi de retrouver des couleurs en plantant 43 points en 30 minutes sur la défense de Minnesota, dont 40 après trois quart-temps. Insolent du parking, Trae Young a rentré 8 de ses 12 tentatives à 3-points. Les Hawks enchaînent du coup une troisième victoire de suite et retrouvent un bilan positif. Prochain rendez-vous ? Un déplacement à Milwaukee face à des Bucks qui sont sur une série de deux défaites d’affilées, miam-miam. *

Les Wolves de leur côté continuent de couler. Sans leur franchise player, Karl Anthony Towns, toujours absent à cause du Covid, Minnesota a rendu une triste copie ce vendredi soir et enchaîne une quatrième défaite de suite, confortant sa dernière place à l’Ouest. L’attaque a été catastrophique et si les intérieurs Jarred Vanderbilt et Naz Reid continuent de montrer de belles choses, les arrières nous ont proposé un festival de briques. Le trio D’Angelo Russell/Ricky Rubio/Anthony Edwards finit la rencontre à 6 sur 27 au tir, et Edwards notamment continue de bien galérer dans l’attaque des Loups puisque le numéro 1 de la dernière draft finira la rencontre à 16% d’adresse au tir pour 5 petits points. Le siège de Ryan Saunders ? Il chauffe de jour en jour. 

Clint Capela est sur une autre planète en ce moment. Le pivot vient donc d’enchainer deux performances historiques qui feront ce matin pleurer de joie tous ceux qui l’ont pris en TTFL. Épaulé par un Trae Young en feu, Capela et les siens ont fait tomber une triste équipe des Wolves qui s’enfonce un peu plus dans la crise et le doute. On attend le retour de Towns avec impatience à Minneapolis, et à Atlanta… les sourires sont de retour.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top