Nets

Les Nets signent Norvel Pelle : la raquette gagne en barbaque, mais le chantier est encore loin d’être terminé

Norvel Pelle (23 janvier 2021)

Attention la concu est dans le rétro DD Jordan !

Source image : Youtube/Philadelphia 76ers

Les options ne sont pas légion dans la raquette des Nets depuis le départ de Jarrett Allen. Profitant de plusieurs places libres au sein de son effectif, la franchise new-yorkaise vient de signer Norvel Pelle, pivot de devoir amené à compléter la rotation derrière DeAndre Jordan, et elle devrait encore amener du renfort lors des prochaines semaines.

Depuis l’arrivée de James Harden contre un tiers de l’effectif et 175 choix de Draft, les Nets ont quelques manques bien visibles à côté de leur trio de folie. Si Harden se réjouit de pouvoir évoluer aux côtés de Kyrie Irving et Kevin Durant, ça ne défend pas très fort et la raquette est quant à elle aussi dégarnie que le crâne de Kosta Koufos. Vous venez donc de comprendre l’ampleur du problème, et oui, en se séparant de Jarrett Allen, Brooklyn ne dispose plus de solutions référencées en NBA sur le poste 5 en dehors de DeAndre Jordan. Et encore, l’ancien Clipper a pas mal d’heures de vol à son actif. C’est pourquoi le management des Nets, Sean Marks en tête, était chargé de trouver trois joueurs à même de compléter un effectif – il faut bien le dire – assez déséquilibré.. On a récemment fait un petit tour des noms pouvant apporter un plus aux New-Yorkais, et voilà qu’une signature a été annoncée hier soir. Norvel Pelle, pivot de 27 ans, arrive aux Nets d’après Adrian Wojnarowski d’ESPN. L’insider a précisé dans la foulée que le joueur devra tout d’abord être testé négatif au COVID à six reprises avant de pouvoir rejoindre le reste de l’équipe. Ce bourlingueur, passé par Taiwan, le Liban à plusieurs reprises (il a des origines libanaises et joue avec l’équipe nationale) ou encore l’Italie, avait montré des séquences intéressantes lors de son passage chez les Sixers la saison dernière. Lors des 24 matchs NBA auxquels il a pu participer lors de l’exercice 2019-20, le natif de St. John’s en Antigua et Barbuda a tourné à 2,4 points à 52,1% au tir, 3 rebonds et surtout 1,3 contre en à peine 9,7 minutes de jeu. Pour le gros nom, on repassera, mais on attend de voir ce que vaut le gaillard avant de juger ! Et puis, n’oubliez jamais que l’ami Pelle peut dire qu’il a déjà été nommé All-Star, lui, puisqu’il a disputé le rendez-vous des étoiles de la ligue taiwanaise en 2015. Respect !

Steve Nash doit se réjouir de pouvoir compter sur un soldat supplémentaire au sein de l’effectif de très grande qualité mis à sa disposition, mais manquant tout de même cruellement de cols bleus prêts à aller au charbon s’il le faut. Si l’équipe marque énormément depuis le début de saison (119,8 points par match, le deuxième total), elle encaisse également un wagon de points (116,4 en moyenne, le 27e total). On comprend tout de suite où la majeure partie du travail va se situer lors des prochaines semaines. Le secteur intérieur des Nets a lui perdu en qualité et en possibilités avec le départ d’Allen chez les Cavaliers. DD Jordan est un bon gars et un bon complément pour évoluer à côté des trois zozos, mais il est bien trop âgé et rincé pour assumer à lui seul le gros taff’ nécessaire dans la peinture. Et s’il est déjà épaulé par Jeff Green, capable de switcher sur le poste 5 s’il le faut comme un certain Kevin Durant, ainsi que par le rookie Reggie Perry sur de courtes séquences, ça reste insuffisant. En attendant le retour du prometteur Nicolas Claxton, entraperçu la saison passée mais touché au genou et pas remis sur pied avant février, il fallait bien apporter un peu de renfort dans la raquette. Brooklyn n’a sans doute pas fini de recruter car l’équipe new-yorkaise dispose de deux places supplémentaires au sein de son roster. L’équipe possède d’ailleurs une mid-level exception ainsi que la disabled player exception demandée à la direction de la NBA suite à la blessure de Spencer Dinwiddie, toutes les deux s’élevant à 5,7 millions de dollars. Ça devrait être largement suffisant pour attirer deux vétérans bien utiles et en quête d’une bague avant de signer en EHPAD. Gardez les notifications sur les tweets du Woj et de Shams, la nouvelle pourrait tomber à n’importe quel moment !

En la personne de Norvel Pelle, les Nets récupèrent un intérieur ayant de l’énergie à revendre et des contres… à la pelle à nous offrir. Si deux renforts sont encore attendus pour boucler l’effectif du candidat au titre, cette première arrivée va déjà offrir de nouvelles options à un Nash bien court à l’intérieur. Pelle est le genre de profil qui correspond bien, un soutier capable de se sacrifier pour ses partenaires de jeu défendant avec retenue, disons-le comme ça.

Source texte : ESPN.com et The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top