Bulls

[Debrief] Game 5 : Deron et Brook voulaient revoir Chicago.

Après un match extraordinaire samedi dernier, Bulls et Nets se retrouvaient la nuit dernière pour une 5ème manche dans cette série très indécise. Brooklyn était dos au mur. Brooklyn a répondu présent grâce à ses deux meilleurs joueurs depuis le début de la saison.

Tous deux en double double, Brook Lopez (28 points et 10 rebonds) et Deron Williams (23 points et 10 passes) ont fait très mal à des Bulls fatigués et diminués sur les postes d’arrières par l’absence de Kirk Hinrich dont les qualités défensives ont beaucoup manqué pour tenir D-Will. Le meneur All Star de Brooklyn n’a pas si bien shooté (6/14) mais il a provoqué beaucoup de fautes en attaquant le cercle donc au final, son scoring pèse lourd. Et puis surtout, D-Will a parfaitement distribué le jeu, alternant entre bons ballons pour des shoots ouverts et service trois étoiles pour Lopez qui a pu faire admirer sa qualité de finition près du cercle ou à mi-distance.

Le grand pivot des Nets, bien aidé par Reggie Evans et ses 12 rebonds, a dominé dans la raquette. Joakim Noah (seulement 4 prises) et un Carlos Boozer pourtant en double double (10 points, 10 rebonds) n’ont pas pu relever le défi proposé par le secteur intérieur new yorkais, notamment au rebonds. Car, en plus des titulaires, Andrey Blatche apportait 13 points et 5 rebonds en 20 minutes depuis le banc tandis qu’Humphries contribuait lui aussi à hauteur de 8 points et 6 prises en 16 minutes. S’en était trop pour les Bulls.

« Nous nous sommes faits botter les fesses. Ils ont joué plus physique que nous. Nous ne sommes pas contents de ça. » Joakim Noah après le match.

Pourtant, Nate Robinson, le héros du dernier match, a encore fourni une très bonne prestation en plantant 20 points et en délivrant 8 passes décisives. Le meneur de poche de Chicago montre à tous ses détracteurs qu’il n’est pas qu’un simple energizer en sortie de banc. Il montre qu’il  n’a rien à envier à pas mal de meneurs titulaires dans la grande ligue. Sur les extérieurs, Luol Deng a fait du très bon boulot en défense sur Joe Johnson, Jimmy Butler a assuré des deux côtés du terrain en marquant 18 points et en interceptant 4 ballons pendant que Marco Bellinelli alignait deux shoots très importants dans le clutch time.

Les Bulls se sont battus, comme toujours. Mais rien n’y a fait, les Nets ont fait la course en tête tout le match sans lâcher prise. En fin de match, des «Brooklyn» «Brooklyn» descendaient des travées du Barclays Center quand Gerald Wallace, auteur de son meilleur match depuis longtemps, plantait un gros trois points depuis le corner, pour mettre les siens à +10 à 2’20 du buzzer, puis interceptait une passe de Robinson et s’en allait tuer les derniers espoirs de Tom Thibodeau et ses hommes.

Chicago doit maintenant bien profiter de ces trois jours de repos et se préparer à recevoir des Nets bien décidés à arracher un match 7 qu’ils joueraient devant leur public. Ce 6ème match jeudi prochain, est donc de la plus haute importance pour les Bulls. Un match pour gagner le droit d’aller défier le Heat de Miami en demi finale de conférence.

Résumé video du match :
[youtube width= »600″ height= »400″ video_id= »mQGrNu2IULE »]

1 Comment

1 Comment

  1. @TrashTalk_fr

    30 avril 2013 à 11 h 11 min at 11 h 11 min

    [Debrief] Game 5 : Deron et Brook voulaient revoir Chicago. http://t.co/uOjWAOWyvg

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top