Blazers

C.J. McCollum out au moins quatre semaines : fracture du pied détectée, les Blazers de plus en plus décimés

C.J McCollum - pari

Le chat noir de Portland a encore frappé et cette fois c’est pour C.J. McCollum.

Source image : NBA League Pass

Les premiers échos n’avaient parlé que d’une simple entorse mais c’est finalement une fracture du pied qui va mettre C.J. McCollum sur la touche un petit moment. Nouvelle grosse blessure dans l’Oregon et on se demande si les fantômes de 2010 ne sont pas en train de revenir. 

Il y a d’abord eu la cheville de Zach Collins, puis le poignet de Jusuf Nurkic, et maintenant ça… Sorti sur blessure contre les Hawks, on avait bon espoir de revoir rapidement C.J. McCollum sur les parquets, ce ne sera finalement pas le cas. Shams Charania de The Athletic a été le premier à dégainer, parlant d’une longue absence pour l’ami Cijay mais sans préciser de durée.

Ce seront les Blazers, via la NBA, qui annonceront la mauvaise nouvelle : leur arrière est out pour un mois, au minimum.

C’est un troisième titulaire qui passe sur la touche pour Terry Stotts, ça commence à faire beaucoup. L’occasion de nous rappeler que cette franchise a un vrai historique avec les blessures. Pour les plus anciens c’étaient Greg Oden, Brandon Roy voire Wesley Matthews. Sur les deux dernières années écoulées le bilan n’en est pas moins terrible : Jusuf Nurkic a déjà raté plus d’une année de compétition, pareil pour Zach Collins, on n’est pas loin pour Rodney Hood. Difficile de réaliser ses objectifs quand on te tire sans cesse une balle dans le pied. Au complet, Portland nous avait émerveillé avec une Finale de Conférence 2019. Sans Nurkic, ni Hood, ils avaient sombré l’an dernier, ne choppant les Playoffs qu’à la dernière minute. Nouvelle année et nouveaux espoirs, on croisait les doigts pour voir enfin les Blazers libérés de ces blessures, c’est pas demain la veille.

Pour le joueur encore plus que pour la franchise c’est une tuile qui tombe au mauvais moment. Sur les bases de sa meilleure saison en carrière, il tournait à 26,7 points, 3,9 rebonds et 5 passes, à 45% du parking. Sur ce début de saison c’était lui le plus régulier et l’élément le plus à craindre même si Dame Dolla revenait de mieux en mieux. Privé de son compère de la ligne arrière, le capitaine des Blaz’ va devoir sortir la cape de super-héros et tenter de s’arracher chaque soir pour faire gagner son équipe. Cette nuit contre les Spurs, il était bien isolé. En l’absence de C.J., c’est logiquement Gary Trent Jr. qui va devoir step-up et il en a les capacités. Excellent dans la bulle, on lui prête des qualités similaires à son aîné et peut-être même plus de défense. Ce ne serait pas du luxe vu les manques dans ce secteur.

C.J. McCollum absent pour quatre semaines, c’est toute la fanbase des Blazers qui chiale. Une nouvelle blessure à déplorer pour Terry Stotts qui va devoir trouver des alternatives au scoring. Carmelo Anthony, Gary Trent Jr. et Robert Covington, il est l’heure de se bouger. 

Source texte : Shams Charania/The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top