Los Angeles Clippers

Miracle, Kawhi Leonard a disputé un back-to-back : une première depuis 2017, du coup rendez-vous en 2025 pour le prochain ?

Kawhi Leonard 31 décembre 2020

Ce n’était plus arrivé depuis près de quatre ans…

Source image : NBA League Pass

Incroyable mais vrai, Kawhi Leonard a bouclé hier son premier back-to-back depuis presque quatre ans. Cet élément qui pourrait paraître anodin est en fait important pour installer une forme de continuité chez les Clippers, histoire d’éviter de se faire ridiculiser en Playoffs comme la saison dernière.

Kawhi Leonard vient de vivre une nuit historique. Après avoir passé 37 minutes sur le parquet lors de la défaite face aux Spurs (116 à 113) mardi soir, l’ailier des Clippers a en effet pu enchaîner en back-to-back face aux Warriors la nuit dernière. Avec ses 21 points à 7/12 au tir, 4 rebonds, 4 passes mais aussi 7 pertes de balle en 35 minutes de jeu lors du succès 108 à 101 de son équipe, Leatherface – son nouveau surnom depuis qu’il porte un masque de protection – a livré une performance assez anodine lorsqu’on connaît sa grande qualité. Cependant, l’élément à retenir est sa participation à un back-to-back pour la première fois depuis près de quatre ans. Comme le rappelle ESPN par le biais de son service spécialisé en données statistiques, le joueur de 29 ans n’avait plus enchaîné deux rencontres en deux jours depuis les 4 et 5 avril 2017 alors qu’il était encore chez les Spurs. On connaît la suite, avec cette blessure au quadriceps droit ayant complètement ruiné sa saison 2017-18. Depuis cette date, The Klaw a disputé 134 matchs sans ne jamais participer à un seul back-to-back jusqu’à hier soir. Série terminée donc et en plus, Kawhi pourrait en jouer d’autres si l’on en croit ses propos.

« Je pense que je vais en jouer plus [des back-to-backs, ndlr.]. Ces dernières années, j’étais blessé et j’ai travaillé pour renforcer ma jambe, et cela faisait longtemps. Mais j’ai été patient, et je suis capable de jouer désormais. »

Bon signe pour les Clippers ça. Pour cause, s’il a réussi à mener les Raptors au titre NBA en 2018-19 au terme d’un exercice durant lequel il a été constamment ménagé (60 matchs joués sur 82), Leonard n’a pas connu la même réussite la saison passée. Aligné à 57 reprises seulement (sur 72 rencontres) par Doc Rivers et limité à un peu plus de 32 minutes, Leonard disait vouloir préserver au maximum cette jambe fragile, surtout après avoir puisé dans ses réserves avec Toronto. Son compère Paul George a lui été utilisé qu’à 48 reprises sur l’ensemble de l’exercice, gêné par des bobos et en manque de rythme. Au final, ce load management abusif a mené les Clippers à leur propre perte. Manquant grandement d’automatismes dans les moments chauds et ne trouvant jamais vraiment la clé au cours d’un exercice pourtant plutôt bon, Los Angeles paiera la facture lors des Playoffs. Après avoir sorti les Mavericks non sans difficulté lors du premier tour (4-2), les Clippers ont choke face aux Nuggets après avoir mené 3-1 dans la série. Cet échec inattendu sera lourd de conséquences, le bon Doc étant remercié et remplacé par son adjoint Tyronn Lue au cours de l’intersaison. Ayant sans doute appris de cette humiliation, Leonard et les Clippers veulent mieux utiliser la saison régulière cette année histoire que le groupe ne se découvre pas partiellement lors des moments qui comptent. Lue se réjouit lui des participations annoncées de sa star aux back-to-backs, même s’il va falloir que son corps se réhabitue progressivement à ces efforts répétés.

 « C’est la première fois que Kawhi joue en back-to-back, je sais qu’il était très fatigué, surtout au premier temps-mort. Mais Kawhi va de mieux en mieux. Il a dit qu’il se sentait bien. »

Les Clippers semblent avoir appris de leurs erreurs. Le load management à tout-va de la saison dernière est désormais rangé au placard et le collectif va pouvoir avancer avec continuité lors des prochains mois. Kawhi Leonard mais aussi Paul George seront plus alignés qu’auparavant dans le but de réussir au mieux la phase de saison régulière et d’aborder les Playoffs en position confortable.

Source texte : ESPN.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top