Nets

Jarrett Allen enfin titulaire : miracle, les Nets ont finalement compris que DeAndre Jordan 2021 était moins fort que DeAndre Jordan 2015

Jarrett Allen 5 mars 2020

C’est pas trop tôt.

Source image : NBA League Pass

Opposés à Utah cette nuit, les Nets ont brisé leur mauvaise dynamique en se lâchant face au Jazz après avoir accumulé quatre revers en cinq matchs. L’une des grandes raisons de ce blowout ? Jarrett Allen, dominateur face à Rudy Gobert et titulaire pour la première fois de la saison à la place de DeAndre Jordan. C’est pas trop tôt !

Pur produit du centre de formation de Brooklyn, Jarrett Allen était l’un des symboles de la belle reconstruction orchestrée par le manager général Sean Marks et l’ancien coach Kenny Atkinson. Mais suite au départ de ce dernier en mars 2020, quelques mois à peine après les arrivées de Kevin Durant et Kyrie Irving dans la Grosse Pomme, le rôle du jeune pivot a changé. Le vétéran DeAndre Jordan, grand pote de KD et Kyrie et arrivé dans le même package, a été immédiatement propulsé titulaire sur le poste 5 par l’intérimaire Jacque Vaughn, reléguant ainsi Allen sur le banc. L’indisponibilité de Jordan lors de la fin de saison 2019-20 a permis au jeunot à la coupe afro de retrouver le cinq, mais le scénario s’est répété avec l’arrivée du nouvel homme fort sur le banc, Steve Nash. Comme quoi, ça sert d’être copain-copain avec des grands noms comme Durant et Irving, ça permet de rester titu en NBA même quand on n’a plus vraiment le niveau, n’est-ce pas Dédé ? On se demandait cependant si cette dynamique un peu chelou allait se transformer en polémique du côté de Brooklyn. Tout récemment, Nash s’est exprimé sur le sujet, justifiant ses choix en prenant bien soin de tuer dans l’œuf toute controverse alors que les défaites commençaient à s’enchaîner. L’expérience, la bonne entente entre DeAndre et le duo Kyrie – Kevin, les bons automatismes entre Allen et l’autre jeune talent du banc Caris LeVert, voilà les raisons avancées par Stevie pour expliquer sa rotation. Mais de l’extérieur, voir un joueur de 32 ans – très loin de son prime – commencer les matchs devant un autre de 22 piges en pleine progression, ça n’avait pas énormément de sens, même si les minutes d’Allen dépassaient celles de Jojo.

Tout ça a changé cette nuit lors de la rencontre entre les Nets et le Jazz, remportée 130-96 par Brooklyn. Avec l’absence de Kevin Durant, actuellement en quarantaine, Steve Nash a décidé de changer complètement son cinq en mettant sur le banc Joe Harris, le Frenchie Timothé Luwawu-Cabarrot et DeAndre Jordan. Aux côtés de Kyrie Irving, on avait du Bruce Brown, du Jeff Green, du Taurean Prince et donc du Jarrett Allen. Pour la première fois de la saison, Allen fut titularisé devant Dédé, et il a parfaitement profité de l’occasion en terminant avec 19 points (8/9 au tir), 18 rebonds, 2 contres et 3 interceptions en 32 minutes, pendant que Jordan était limité à neuf petites minutes, gêné notamment par les fautes. S’il y a bien une soirée où on a vu la différence entre les deux et où Allen a prouvé pourquoi il devait être titulaire sur le poste 5, c’est celle-là. La question qu’on peut se poser maintenant, c’est de savoir si ça va durer, notamment quand Durant fera son retour, lui qui devrait manquer trois matchs supplémentaires avant de retrouver les parquets. La relation entre Jordan, KD et Kyrie est évidemment un aspect important à prendre en compte pour Nash, mais les performances parlent en faveur d’Allen et le staff va devoir trancher sur la question dans les jours à venir. On surveillera particulièrement cette dynamique sur le court terme ainsi que les prochaines perfs de Jarrett, qui voudra montrer une bonne fois pour toute que sa place est dans le cinq et pas sur le banc.

S’il n’est pas du genre à se plaindre ou à faire la gueule, Jarrett Allen a envoyé un vrai message à Steve Nash, profitant de sa première titularisation pour cartonner et sortir son meilleur match de la saison. Avec 10,8 points, 11,6 rebonds et 1,8 contre par match en seulement 24 minutes, sa production parle pour lui.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top